Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : forte baisse des dons lors de la grande collecte des Restos du cœur

-
Par , France Bleu Limousin

La grande collecte nationale des Restos du cœur est décevante en Haute-Vienne. Avec 41 tonnes de denrées et produits d'hygiène récoltés elle est en baisse de sept tonnes par rapport à l'année dernière.

La baisse des dons en Haute-Vienne tombe d'autant plus mal que le nombre de bénéficiaires de l'association a beaucoup augmenté debut le début de la crise.
La baisse des dons en Haute-Vienne tombe d'autant plus mal que le nombre de bénéficiaires de l'association a beaucoup augmenté debut le début de la crise. © Radio France - Fred Chapuis

La grande collecte des Restos du cœur qui avait lieu les 6 et 7 mars dernier a subi les effets de la crise en Haute-Vienne. Les bénévoles mobilisés dans tout le département dans quelques 70 supermarchés ont récolté un peu plus de 41 tonnes de denrées et produits d'hygiène. C'est sept tonnes de moins que l'année précédente. 

Un résultat évidemment décevant pour l'association mais qui limite la casse cependant pour le président des restos de la Haute-Vienne Alain Depuichaffray. "Compte tenu de la conjoncture on est quand même satisfaits" précise le président rappelant que certains départements, tels la Corrèze, n'ont même pas pu faire cette collecte cette année. 

Les effets du couvre-feu

La collecte a été notamment perturbée par le couvre-feu, à 18 heures à cette date, qui a de fait limité le temps de présence des bénévoles dans les magasins. "Le premier soir, le vendredi quand les camions sont rentrés, on s'est aperçu qu'on avait beaucoup moins que l'année dernière" précise le président haut-viennois. Des magasins ont de plus demandé à partir plus tôt que 18h, d'autres avaient aussi préféré ne pas autoriser la collecte pour limiter la jauge dans leur magasin. 

Plus de produits d'hygiène, mais moins de petits pots

La conséquence de cette baisse est bien sûr que l'association va devoir trouver les tonnages manquant ailleurs explique Alain Depuichaffray. Surtout pour certains produits. "On pensait qu'on avait fait des bons volumes sur les produits bébé. Même si on en a eus pas mal c'est là où ça a pêché. Par exemple sur les petits pots où on fait toujours des bons scores, cette année on a eu un score un peu moindre". A l'inverse les Haut-Viennois ont donné cette année plus de produits d'hygiène.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess