Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Haute-Vienne : pour Attac, des compteurs Linky ne respectent pas les normes de sécurité

-
Par , France Bleu Limousin

Attac87 abat une nouvelle carte contre les compteurs Linky. Selon l'association, Enedis ne respecterait pas systématiquement les normes, en installant ses compteurs sur des supports inflammables. Impossible pour l'électricien, qui assure n'avoir connaissance d'aucun cas en Haute-Vienne.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - N.T

Haute-Vienne, France

Il y a quelques semaines, Attac87 a découvert une norme des règlements sanitaires départementaux qu'elle compte bien utiliser pour relancer sa lutte contre les compteurs Linky : la norme C14-100, qui impose d'installer un compteur sur un support qui n'est pas inflammable

►►► À LIRE AUSSI : Les règlements sanitaires départementaux de Haute-Vienne

Selon Benoît Lematelot, porte-parole d'Attac87, Enedis enfreindrait régulièrement cette règle : "Dans la plupart des cas, sur des installations assez vieilles, les compteurs sont posés sur du bois, du contre-plaqué. Aujourd'hui, Enedis ne respecte pas les règlements. Chez moi, si je fais une installation neuve et que je ne suis pas aux normes, Enedis ne voudra pas me brancher à l'électricité."

Pour prouver que l'électricien ne respecte pas toujours les normes, Attac87 s'appuie sur un arrêté municipal pris en Bretagne, à Bovel, ainsi que par une trentaine d'autres communes en France selon Benoît Lematelot : "Elles demandent à Enedis, s'ils viennent changer les compteurs, de les faire dans les règles. S'ils l'ont fait et que ce n'est pas dans les règles, ils leurs demandent une astreinte au bout de quinze jours, d'une certaine somme par jour où ils ne respectent pas la mise en conformité."

Aucun cas illégal en Haute-Vienne selon Enedis

Le problème, c'est qu'Attac ne cite pas d'exemples précis en Haute-Vienne. De son côté, le directeur territorial  d'Enédis Jean-Luc Gauthier assure ne connaître aucun cas illégal : "La sécurité fait partie des gènes d'Enedis !" lance-t-il. Pour lui, il est impossible que les compteurs Linky ne soient pas aux normes : "Nos supports ont été prévus, y compris lorsqu'ils sont en bois, pour respecter les règles. Il n'y a aucun risque d'inflammation. On ne peut prendre un tel risque dans nos activités, ce n'est pas possible."

Si toutefois vous constatez un risque, vous pouvez le signaler à tout moment à Enedis, qui s'engage à intervenir le plus rapidement possible. 

Numéros d'urgence pour contacter Enedis : 

  • en Haute-Vienne : 09.726.750.87
  • en Corrèze : 09.726.750.19
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu