Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : un camion itinérant pour lutter contre l'isolement des personnes âgées

-
Par , France Bleu Limousin
Moissannes, France

Équipé d'un fauteuil d'aide au diagnostic médical, ce camion baptisé "At'Home Bus" ira à la rencontre des personnes âgées dans les villages de la Haute-Vienne. C'est un projet des membres de la jeune chambre économique, aidés par les mineurs du centre éducatif fermé de Moissannes et des pompiers.

Marie-Laure Pacreau (à gauche), responsable du projet à la JCE, et Christian Leca (au centre), directeur du CEF de Moissannes, devant le camion itinérant.
Marie-Laure Pacreau (à gauche), responsable du projet à la JCE, et Christian Leca (au centre), directeur du CEF de Moissannes, devant le camion itinérant. © Radio France - Justine Dincher

La région Nouvelle-Aquitaine comptera 900.000 seniors en plus, en 2050, d'après les chiffres de l'Insee. C'est ce constat qui a amené les membres de la jeune chambre économique de Limoges à réfléchir pour aider nos aînés. Ces trois dernières années, le groupe de bénévoles a ainsi fait mûrir une idée autour du maintien à domicile de ces personnes : un "At'Home Bus" ("bus à la maison", en français) qui circulera dans les villages de la Haute-Vienne pour aller à la rencontre des personnes âgées isolées. 

Un camion donné par les pompiers

Ce bus (qui est en fait un camion) est pour l'instant vide. Ce 3,5 tonnes de couleur rouge passée est un ancien véhicule logistique des pompiers de la Haute-Vienne. Un don que le SDIS87 a fait à la jeune chambre économique. Il faut maintenant aménager ce camion. "Il y aura une partie du camion qui sera axée sur la prévention. Nous nous sommes rendus compte que les personnes âgées n'ont, par exemple, pas connaissance de toutes les aides auxquelles ils ont le droit pour aménager leur logement contre les chutes", explique Marie-Laure Pacreau, la responsable du projet. Cette partie sera également équipée d'une borne Internet, "pour maintenir le lien social et imprimer, par exemple, les photos des petits-enfants reçus par mail".

Tout reste à faire sur ce camion. - Radio France
Tout reste à faire sur ce camion. © Radio France - Justine Dincher

Dans l'autre moitié du camion, un fauteuil bourré de technologies, un outil de télémédecine pour diagnostiquer certaines maladies, sera installé. "L'idée est de faire de nombreuses prises de mesures (poids, tension, taux d'oxygène dans le sang, etc.) qui seront utiles pour diagnostiquer certaines pathologies, avant une éventuelle visite chez le médecin traitant". Ce fauteuil commercialisé par la société StreamVision permet, grâce à des capteurs, de déceler une soixantaine de maladies en sept minutes. 

Un projet intergénérationnel

L'aménagement du camion pourrait prendre plusieurs mois. Peinture, isolation, enduit : ce travail est confié aux 12 jeunes du centre éducatif fermé de Moissannes (Haute-Vienne). "C'est un projet qui nous tient à cœur, parce que c'est pour aider les personnes âgées", explique spontanément un des mineurs, placé sur décision judiciaire dans cet établissement après des faits de délinquance. "Ce n'est pas parce qu'on est dans un centre éducatif fermé qu'on ne peut pas faire des trucs bien, ajoute un camarade, on va essayer de mettre de la joie dans ce camion. Je sais dessiner, je vais par exemple essayer de faire des tags".

D'après le directeur du centre, l'intérêt pédagogique de ce chantier est multiple pour ces jeunes en perte de repères. "C'est une bonne action de donner de leur temps pour des personnes qu'ils ne rencontreront finalement pas. C'est ce qu'on leur apprend : pouvoir se projeter, sans forcément attendre quelque chose en retour dans les semaines ou mois à venir", raconte Christian Leca, le directeur du centre de Moissannes.

Un appel aux dons 

Pour que ce projet aboutisse et que les jeunes puissent commencer les travaux, la jeune chambre économique a lancé un appel aux dons sur Internet. Les bénévoles ont besoin de 10.000 euros pour acheter le matériel qui servira à la rénovation du camion. La jeune chambre économique envisage de faire circuler le bus dans les villages d'ici la fin de l'année. Reste à définir les lieux de passage près de chez vous...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu