Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : une trentaine de restaurants ouvrent spécialement pour accueillir les ouvriers du BTP

-
Par , France Bleu Limousin

Depuis lundi midi, une trentaine de restaurants ont pu rouvrir leurs portes pour accueillir à nouveau des clients. Mais attention pas n'importe quels clients, seulement les ouvriers du BTP qui déjeunent dans des conditions difficiles sur les chantiers

Comme une trentaine de restaurants en Haute-Vienne, "La Cantarelle", à Rilhac-Rancon, accueille à nouveau des clients
Comme une trentaine de restaurants en Haute-Vienne, "La Cantarelle", à Rilhac-Rancon, accueille à nouveau des clients © Radio France - F.CANO

Derrière son comptoir, Cyrille Bartomeu, le patron du restaurant "La Cantarelle", à Rilhac-Rancon, en Haute-Vienne, a le sourire. Il est heureux de retrouver ses clients, même en nombre limité :"ça fait vraiment plaisir de renouer le contact. Ici, habituellement, nous pouvons accueillir jusqu'à 150 personnes par service, alors ces derniers temps, c'était bien triste!" lâche le restaurateur. Pour ce premier jour d'ouverture, 9 clients ont réservé leur table. Des ouvriers dont l'entreprise a signé une convention dérogatoire avec le restaurant, sous contrôle de la préfecture :"Nous venons de Château-Chervix, dans le Sud du département, pour un chantier ici, près de Rilhac-Rancon, et notre patron a envoyé la convention signée ce matin au restaurant. Comme ça nous pouvons déjeuner au chaud, et manger un plat cuisiné, surtout en cette période hivernale" insiste Didier Ciblot, un ouvrier du BTP. 

Attention, sans convention signée entre les deux parties, les restaurants ne peuvent pas accueillir de clients. De plus, la réservation est obligatoire pour assurer un meilleur contrôle. Les règles à respecter sont également très strictes : chaque client doit avoir une place assise, pas plus de 6 personnes à une même table et 1 m entre chaque chaise. Le port du masque reste bien-sur obligatoire. Les restaurants qui participent à l'opération peuvent ouvrir uniquement du lundi au vendredi et entre 11h30 et 14h30. 

Concernant les aides gouvernementales et le fond de solidarité accordé aux restaurateurs, elles ne seront pas remise en question, sauf si l'établissement dépasse 50% de son chiffre d'affaire dans le cadre de cette opération :"que les restaurateurs qui participent se rassure, malheureusement ils ne devraient pas dépasser cette limite de 50% du CA ! Ils ne devraient normalement pas être affectés par la perte des aides gouvernementales" confie Dominique Brut, le conseiller pour les entreprises des cafés, hôteliers et restaurants à la CCI 87. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess