Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Hauts-de-France : la région vote une nouvelle aide au permis de conduire

Par

Le conseil régional a voté ce mardi 20 juillet une délibération permettant la prise en charge de 90% du coût du permis de conduire pour les moins de 30 ans et les parents isolés en recherche d'emploi. Les 1.000 premiers dossiers seulement seront retenus pour cette mesure "expérimentale".

Une auto-école dans les rues de Lille Une auto-école dans les rues de Lille
Une auto-école dans les rues de Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

Pour bénéficier de cette aide, il faudra aller très vite. Seules les 1.000 premières demandes seront satisfaites. 90% du coût du permis de conduire (dont la fourchette évolue de 1.100 euros à 1.500 euros) sera pris en charge par la région. L'aide sera versée en trois fois, une fois l'inscription réalisée en auto-école. En cas d'échec à l'examen, l'aide ne devra pas être remboursée. Elle sera soumise à plusieurs critères : 

Publicité
Logo France Bleu
  • être domicilié dans les Hauts-de-France
  • être âgé de 18 à 30 ans (sauf pour les parents isolés)
  • être inscrit à Pôle Emploi ou formation professionnelle ou en apprentissage
  • avoir un revenu fiscal de référence de 28.200 euros, soit l'équivalent de deux SMIC pour une personne seule ou 42.250 euros, soit l'équivalent de trois SMIC, pour une personne en couple ou mariée ou rattachée au foyer fiscal de ses parents.
  • être inscrit dans une école de conduite

"On répare une injustice puisque le permis de conduire, c'est un impôt qui ne dit pas son nom, estime Florence Bariseau, la vice-présidente du conseil régional en charge de ce dossier, consciente que l'échantillon est faible pour commencer : "C_'est une première étape. C'est un permis de travailler, de se former, à l'autonomie et un permis de construire son avenir."_

Critiques à gauche

Une aide votée par les élus RN mais leur président de groupe Sébastien Chenu dénonce le petit nombre de bénéficiaires : "Xavier Bertrand est allé tel un assureur vendre sa camelote pendant la campagne en faisant miroiter un permis gratuit à tous les jeunes, la réalité sera bien différente."

A gauche, le groupe EELV et LFI s'est abstenu et aurait préféré une aide plus large concernant toutes les formes de mobilité. Karima Delli, présidente du groupe "Pour le climat, pour l'emploi" : "Nous ne sommes pas pour le tout-voiture. Avec 1.200 euros, on peut dire aux jeunes : vous allez avoir la gratuité des trains, des vélos-électriques." Et l'élue écologiste d'ajouter : "Des jeunes en zones rurales peuvent en avoir besoin mais le permis n'est pas la clé parce qu'une voiture coûte en moyenne 5.000 euros par an."

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu