Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Havre : les pompiers toujours en crise ?

mercredi 1 mars 2017 à 18:57 Par Kevin Boderau, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Arrêts-maladie en cascade pour cause de burn-out. Jusqu'à 40 il y a deux semaines. Où en est aujourd'hui la situation des pompiers du Havre ? Pour la première, fois la direction du SDIS a accepté de répondre à nos questions, mais pour les syndicats rien n'a changé.

Le 24 novembre, des pompiers ont manifesté à Paris
Le 24 novembre, des pompiers ont manifesté à Paris © Maxppp - Thomas Padilla

Le Havre, France

Manque de considérations, cadences de travail trop élevées et insuffisance de moyens humains voilà pour les symptômes. La crise qui touche la profession de sapeurs-pompiers en général et celle des casernes du Havre en particulier ne se réglera sans doute pas en quelques semaines.

Pourtant d'après André Gautier, président du conseil d'administration du SDIS : "les choses rentrent dans l'ordre". André Gautier s'est rendu la semaine dernière dans les casernes de Caucriauville (où un pompier avait fait une tentative de suicide sur son lieu de travail) et du Havre Sud. Selon lui, la majorité des pompiers ont repris le travail et "ils ont obtenu un certain nombre de réponses"

"Ils ont bien compris que l'arrêt maladie n'était pas un mode de revendication" - André Gautier, président du conseil d'administration du SDIS

"Les pompiers ont obtenu un certain nombre de réponses" - André Gautier, président du conseil d'administration du SDIS

Mais du côté des syndicats le son de cloche est tout autre. "Beaucoup d'agents ont été contrôlés par des médecins envoyés par le service incendie et tous les arrêts maladie ont été justifiés" explique Thomas Boulet, président du syndicat autonome des pompiers de la Seine-Maritime. Selon lui, certains pompiers ont bien repris leur travail, mais d'autres sont toujours en arrêt-maladie.

"Les problèmes étaient les méthodes de management et les manques d'effectifs et aujourd'hui rien n'a changé" - Thomas Boulet, président du syndicat autonome des pompiers de la Seine-Maritime.

"Aujourd'hui rien n'a changé" - Thomas Boulet, président du syndicat autonome des pompiers de la Seine-Maritime

Une réunion entre syndicats et direction est prévue pour le 16 mars. Le 14 mars, une nouvelle manifestation nationale des sapeurs-pompiers doit avoir lieu à Paris.