Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Hébergement d'urgence : des jeunes de Nancy lancent un appel

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

A Nancy, un collectif réunissant une douzaine de personnes recherche des bonnes volontés pour héberger, à domicile, des personnes qui sont à la rue. Le réseau se veut légal et sécurisé. Une réunion de lancement est prévue ce mardi 5 novembre 2019.

Delphine Greiner et Loïc Schalchter, initiateurs du collectif "toit d'urgence" à Nancy.
Delphine Greiner et Loïc Schalchter, initiateurs du collectif "toit d'urgence" à Nancy. © Radio France - Laurent Watrin

Nancy, France

Toit d'urgence. C'est le nom de ce nouveau collectif dévoué, à Nancy, aux personnes sans abri n'ayant pas trouvé un hébergement d'urgence

Une bonne douzaine de bénévoles animent ce réseau nouveau, qui a pour but de "compléter le travail d'autres associations déjà actives dans l'aide aux personnes à la rue", explique Loïc Schalchter, l'un des initiateurs du collectif.

A ses côtés, Delphine Greiner lance un appel à "toute personne sensible, tout citoyen solidaire sur Nancy"

Le collectif envisage d'aider notamment des personnes déboutés du droit d'asile. Si la loi française réprime l’entrée, le séjour et la circulation des étrangers en situation irrégulière, Loïc Schlachter rappelle en revanche que "le délit de solidarité n'existe pas, lorsque l'aide assure la dignité de la personne et se réalise sans contrepartie"

Le réseau a déjà créé une page internet pour informer et inciter les premiers bénévoles à rejoindre cet élan de solidarité.

"Certaines personnes sans abri sont invisibles et n'ont pas de solution d'hébergement", selon les initiateurs du collectif Toit d'urgence. - Radio France
"Certaines personnes sans abri sont invisibles et n'ont pas de solution d'hébergement", selon les initiateurs du collectif Toit d'urgence. © Radio France - Corinne Fugler

Pour expliquer sa démarche et rassurer les bénévoles disponibles, le réseau Toit d'urgence organise une réunion publique de lancement, ce mardi 5 novembre 2019, à 20h, à la MJC des Trois-Maisons, à Nancy

Affiche pour la soirée de lancement du réseau Toit d'urgence - Radio France
Affiche pour la soirée de lancement du réseau Toit d'urgence © Radio France - Laurent Watrin

Cette annonce citoyenne coïncide avec l'entrée en vigueur du dispositif hivernal des hébergements d'urgence, que les services de l'Etat de Meurthe-et-Moselle appliquent du 1er novembre au 31 mars.

L'hiver dernier, les autorités avaient annoncé plus de 3 500 lits disponibles dans le département, ainsi que des maraudes du 115 en soirée dans la métropole du Grand-Nancy. 

Ce dispositif hivernal complète l'hébergement d'urgence habituellement en place toute l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu