Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Herrikoa continue à investir pour l'emploi en Pays basque

mardi 11 août 2015 à 15:06 France Bleu Pays Basque

Herrikoa continue à collecter l'épargne populaire pour l'investir dans les entreprises locales et les aider à créer des emplois. Dernier exemple en date: la start-up de revente de vêtements pour enfants d'occasion Patatam qui va pouvoir recruter dix nouveaux employés d'ici fin 2015 et qui a déjà déménagé dans de nouveaux locaux à Bayonne.

Dix nouveaux employés pour la société Patatam grâce à Herrikoa
Dix nouveaux employés pour la société Patatam grâce à Herrikoa © Radio France - Bixente Vrignon

Patatam, société de revente sur internet de vêtements d'occasion pour enfants, avait besoin de fonds pour s'agrandir et pour créer dix emplois en plus des 19 déjà existants. Pari gagné grâce à Herrikoa, qui met l'épargne locale au service de l'emploi dans le Pays basque. Patatam vient de déménager dans de nouveaux locaux à Bayonne et envisage ses dix recrutements avant la fin de l'année 2015.

Pour se débarrasser de vêtements trop petits

Cette idée de Patatam est née il y a deux ans dans l'esprit de trois co-fondateurs, dont une maman, Marie-Eve Bidart. A l'arrivée de son 2ème enfant, elle a vu son garage se remplir de vêtements d'enfants trop petits et n'avait pas l'énergie ni le temps de faire des vide-greniers, pour s'en débarasser. Le concept est simple: les mamans fournissent les habits et Patatam se charge de constituer l'annonce et de les vendre.

Le Nord premier client de Patatam

Patatam réalise ainsi 3 à 4000 commandes par mois pour renouveler la garde-robe. 600 000 vêtements ont ainsi été racheté depuis le début de l'aventure Patatam. 3 à 4000 commandes sont envoyées chaque mois qui permettent à des foyers modestes dans la majorité des cas de renouveler sa garde-robe. Le Nord arrive en tête des commandes devant l'Ile de France et les Bouches du Rhône.

 

Des locaux neufs à Bayonne pour Patatam grâce à Herrikoa

Par :