Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Heureux qui comme François Hollande revient en Corrèze

vendredi 24 novembre 2017 à 18:55 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

François Hollande était en Corrèze ce vendredi. Entre pose de première pierre, inauguration et remise de Légion d'Honneur, l'ancien chef de l’État a surtout pris un grand bol de Corrèze

A la mairie de Tulle lors de la remise de décorations
A la mairie de Tulle lors de la remise de décorations © Radio France - Philippe Graziani

Tulle, Corrèze, France

L'ancien Président de la République a posé la première pierre de l'unité Gainotech, la nouvelle usine de Polytech sur la zone de la Montane. Il a ensuite à Tulle inauguré l'école Simplon baptisée Corr'tech formant des référents numérique d'entreprise. Avant de remettre quelques décorations à des Corréziens méritants.

Soyez notre ambassadeur". Pascal Coste

Il y a beaucoup moins de monde pour l'accueillir. Il n'y a guère que la presse locale pour immortaliser l'événement. Mais bon, comme le dit Gilles Luc patron de Polytech, "c'est tout de même un atout de l'avoir en Corrèze". Pascal Coste, le président de droite du Conseil départemental, va même carrément jusqu'à lui demander d'être un "ambassadeur de la Corrèze".

Le retour des blagues

François Hollande lui semble vraiment très heureux et très détendu. Dans ses discours les bons mots et blagues qu'il s'interdisait il y a encore peu sont revenus. On rit franchement. Alors oui pour passer un tel bon moment il reviendra souvent. Même plus. Il cherche toujours sa maison en Corrèze. "Je prends mon temps pour la choisir. Non pas que ce soit un investissement très lourd. Mais enfin quand même ! Mais c'est surtout un engagement de vivre là et d'y être heureux".