Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Himalaya : l'alpiniste Elisabeth Revol secourue dans le Nanga Parbat

dimanche 28 janvier 2018 à 9:42 Par Bleuette Dupin, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

L'alpiniste Élisabeth Revol, originaire de la Drôme, devrait être redescendue dans la journée vers la capitale du Pakistan. Quatre alpinistes polonais et kazakhs sont parvenus à la secourir à plus de 6 000 mètres d'altitude dans l'ascension du Nanag Parbat, un des 14 "8 000" himalayens.

L'alpiniste originaire de la Drôme a été secourue à plus de 6000 mètres d'altitude dans des conditions difficiles dans l’ascension du Nanga Parbat en Himalaya
L'alpiniste originaire de la Drôme a été secourue à plus de 6000 mètres d'altitude dans des conditions difficiles dans l’ascension du Nanga Parbat en Himalaya - @altitudePBlog

Crest, France

Les secours sont parvenus dimanche à rejoindre l’alpiniste Élisabeth Revol, en grandes difficultés dans l'ascension du Nanag Parbat, neuvième plus haut sommet du monde (8125 mètres), dans le nord-est du Pakistan. Un sauvetage réalisé dans des conditions extrêmement difficiles.  

Elisabeth Revol devrait redescendre vers la capitale pakistanaise aujourd'hui dimanche - Visactu
Elisabeth Revol devrait redescendre vers la capitale pakistanaise aujourd'hui dimanche © Visactu - Visuactu

Quatre alpinistes polonais et kazakhs ont été transportés par hélicoptère depuis le K2, un "8000" voisin où ils effectuaient une ascension, vers un des camps de base du Nanga Parbat. Ils sont parvenus ensuite en caravane terrestre à rejoindre Elisabeth Revol. 

Elisabeth Revol souffre de gelures aux orteils et a pu bénéficier de l'accompagnement médical de l'Ifremmont à Chamonix, un centre de recherche en médecine de montagne. Emmanuel Cauchy , médecin urgentiste à Chamonix,  fondateur de l'Ifremmont, a joint Elisabeth Revol en début d'après-midi dimanche au Pakistan.

Nous sommes en train d'évaluer la gravité de ses blessures—Emmanuel Cauchy, médecin urgentiste de l'Ifremmont à Chamonix

"Elle avait l'air très heureuse d'être en vie surtout"-Dr Emmanuel Cauchy

"Elle avait l'air très heureuse d'être en vie (...). Nous sommes en train d'évaluer par télémédecine la gravité de ses blessures (...) Elle avait l'air assez rassuré mais je me méfie car souvent on a de fausses impressions", raconte le médecin. 

Son compagnon de cordée n'a toujours pas été retrouvé

L'alpiniste de 37 ans, professeur d'éducation physique dans la Drôme, était en grande difficulté depuis deux jours à plus de 6000 mètres d'altitude dans l'ascension du Nanga Parbat. Ce sommet himalayen de plus de 8000 mètres au nord-est du Pakistan est réputé très difficile. La Drômoise souffre de gelures, elle devrait rejoindre Islamabad dans la journée.  

En revanche, les secouristes n'ont pas pu atteindre son compagnon de cordée, le Polonais Tomek Mackiewicz, qui se trouverait à plus de 7000 mètres d'altitude.  Les opérations sont compliquées par le mauvais temps.

Elisabeth Revol  est la première femme a avoir enchaîné trois sommets de plus de 8000 sans porteur et sans oxygène - Aucun(e)
Elisabeth Revol est la première femme a avoir enchaîné trois sommets de plus de 8000 sans porteur et sans oxygène - Facebook Elisabeth Revol

Une alpiniste chevronnée

Elisabeth Revol est une alpiniste renommée, elle a notamment été la première femme à enchaîner les trois "8000" himalayens Broad Peak- Gasherbrum I- Gasherbrum II en solitaire et sans oxygène.