Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Histoire : les victimes sarthoises des bombardements alliés ont longtemps été ignorées

-
Par , France Bleu Maine

Le journaliste et historien sarthois Alain Moro publie La Sarthe sous les bombes. Un livre qui relate les bombardements de l'aviation alliée pendant la Seconde Guerre mondiale. 287 Sarthois en ont été victimes. Un pan de l'histoire qui a longtemps été caché.

(Image d'illustration): les bombardements alliés ont coûté la vie à 287 civils sarthois lors de la Seconde Guerre mondiale.
(Image d'illustration): les bombardements alliés ont coûté la vie à 287 civils sarthois lors de la Seconde Guerre mondiale. © Maxppp - MEDIA DRUM WORLD/MAXPPP

Le Mans

"C'était assez difficile d'incriminer nos libérateurs". Le 8 août 1944, Le Mans est délivrée du joug allemand par l'armée américaine. Après des mois d'exil, des habitants de la ville vont pouvoir retrouver leur maison, en tout cas celles qui sont encore debout. 185 Manceaux n'auront pas cette chance. Ils ont été tués lors de bombardements alliés. Un sujet longtemps tabou. Cela peut paraître incroyable mais La Sarthe sous les bombes est le premier livre qui traite du sujet. " Il n'y en avait pas" confirme l'auteur Alain Moro". "J'étais très étonné de voir qu'on a fait plusieurs livres sur la libération de la Sarthe et du Mans mais il n' y avait rien sur la Résistance en Sarthe et rien non plus sur les bombardements". Pourquoi ? Alain Moro l'a compris lors de ses recherches." "C'était compliqué de dire aux Américains qui nous ont libérés : dites donc vous avez lancé un peu trop de bombes et puis pas toujours au bon endroit. Et puis vous bombardiez de très haut, 4000 à 5000 mètres d'altitude, çà tombait parfois à 3 kilomètres de la cible". Selon Alain Moro, 287 Sarthois (dont 185 Manceaux) ont péri sous les bombes alliées. "C'était un sujet tabou mais pas qu'en Sarthe" affirme ce passionné d'histoire. "Le premier ouvrage consacré aux victimes françaises des bombardements alliés est sorti en 1997"[Quand les alliés bombardaient la France 1940-1945 d'Eddy Florentin. Soit plus de 50 ans après les faits. 

Parler des victimes des bombardements alliés en France a longtemps été un sujet tabou

Des cibles militaires et un bombardement sur le centre-ville du Mans 

"Il y a eu 33 bombardements au Mans. A partir du 6 juin 1944, les routes sarthoises étaient mitraillées en permanence, les trains ne circulaient plus".  Les cibles étaient les noeuds ferroviaires "donc la gare de triage au Mans qui heureusement se trouvait en dehors de la ville tout comme le terrain d'aviation et puis les usines aussi. Il y avait trois usines qui travaillaient pour les Allemands, dont l'usine Renault".  Une zone qui se situe au sud de la capitale sarthoise. "Dès les deux premiers bombardements en 1943, les Manceaux ont déserté les quartiers qui jouxtaient les endroits où les bombes tombaient". Une vague d'immigration s'opère alors au sein même de la ville. " Ceux qui avaient une maison de campagne, partaient à la campagne. Il y avait ceux qui pouvaient se faire héberger par des amis. Et puis il y avait les autres qui achetaient une tente pour s'installer dans des jardins au Nord du Mans". Malheureusement, ce n'était toujours un gage de sécurité. Le 7 mars 1944, les bombes alliées s'abattent sur le centre-ville, rue de la Mariette et avenue Bollée. 31 Manceaux sont tués dont 7 enfants.

Les cibles des bombardements alliés étaient des gares, des terrains d'aviations ou des usines mais parfois, les avions manquaient leurs cibles

La Sarthe sous les bombes est publié aux éditions de La Reinette. Un ouvrage en vente dans la plupart des librairies du département au prix de 20 euros.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu