Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Hitler, un homme bien" : une prof d'allemand à Limoges sanctionnée

-
Par France Bleu Limousin

Une enseignante d'allemand au lycée Renoir de Limoges a été suspendue pour deux semaines, ce lundi. Ses élèves se sont plaints de propos favorables au nazisme tenus régulièrement en cours.

La couverture d'un exemplaire de "Mein Kampf", écrit par Adolf Hitler.
La couverture d'un exemplaire de "Mein Kampf", écrit par Adolf Hitler. © Maxppp

Le conseil de discipline exceptionnel s'est tenu toute la matinée, ce lundi au rectorat de Limoges. Il se penchait sur le cas d'une enseignante d'allemand au lycée Renoir de Limoges, et sur ses propos pro-nazis tenus en cours et notés par ses élèves .

Seuls trois élèves de cette classe de première, qui compte une vingtaine d'étudiants, n'avaient pas signé le document citant l'enseignante. Des réflexions récurrentes , selon eux, comme "Hitler un homme bien, qui a construit des autoroutes, qui aimait la musique ". Leur professeur aurait également souhaité "voir les chars allemands venir à Limoges " et mater les étudiants récalcitrants.

Proche de la retraite, cette enseignante effectuait sa première année au lycée Renoir. Avant cela, elle aurait changé régulièrement d'établissement à cause de relations compliquées avec les élèves. Elle ne percevra pas son salaire pendant ses deux semaines de suspension. Une sanction qu'elle peut encore contester devant le tribunal administratif.

Le rectorat de l'académie de Limoges et la direction du lycée n'ont pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Choix de la station

France Bleu