Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les fêtes de Jeanne d'Arc à Orléans

VIDEO - Hommage à Jeanne d'Arc 2021 à Orléans : un "devoir de mémoire" selon le maire Serge Grouard

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Les fêtes johanniques de cette année ont eu lieu à huis clos en raison de la crise sanitaire. L'hommage rendu ce jeudi soir à Jeanne d'Arc dans la cathédrale d'Orléans, en présence de 150 personnes, staff inclus, a permis d'éviter de tout annuler comme en 2020.

Après de longs mois d'attente et d'incertitudes, Raphaëlle Camphuis, la nouvelle Jeanne d'Arc, a enfin reçu l'épée dans la cathédrale d'Orléans lors d'un hommage à huis clos.
Après de longs mois d'attente et d'incertitudes, Raphaëlle Camphuis, la nouvelle Jeanne d'Arc, a enfin reçu l'épée dans la cathédrale d'Orléans lors d'un hommage à huis clos. - DR

Un hommage à Jeanne d'Arc s'est tenu à huis clos, ce jeudi soir à la cathédrale d'Orléans. En raison de la crise sanitaire, moins de 150 personnes ont pu y assister. Parmi elles, l'évêque et le maire de la ville, Monseigneur Jacques Blaquart et Serge Grouard, le colonel Stanislas Michel, commandant de la base aérienne d'Orléans, ainsi que la présidente de l'association Orléans-Jeanne d'Arc, Bénédicte Baranger

Dans leur discours, ces personnalités ont, sans surprise, tenu à mettre en avant les qualités de la Pucelle d'Orléans, particulièrement d’actualité en ces temps de crise

L'évêque, Monseigneur Blaquart, a souligné "l'espérance d'une martyre qui a connu l'enfermement en prison". Le colonel, Stanislas Michel, a évoqué le caractère d´une guerrière , qui a su "guider ses troupes", comme en ont aujourd'hui besoin les armées françaises en ces temps marqués, notamment par "l'insécurité". 

Le maire, Serge Grouard, a rappelé l'importance de la "mémoire" d'une héroïne, reconnue par le parlement de la troisième République, qui "a changé l'histoire de France" par son courage. Enfin, la présidente de l’association Orléans-Jeanne D’Arc, Bénédicte Baranger, a rappelé "la persévérance et la résilience d´une sainte" maintenant, canonisée en 1920 par le pape Benoît XV, dont doivent s'inspirer les jeunes orléanaises catholiques qui l'incarnent chaque année. 

Jeanne 2021 a enfin reçu son épée

Patience, persévérance, courage, ces vertus de la pucelle d'Orléans, Raphaëlle Camphuis, Jeanne d'Arc 2021 en a eu besoin avant de recevoir l'épée. 

La jeune femme a compté : un an et trois mois "d'espérance et d'incertitudes" se sont écoulés entre la date où elle a été choisie pour figurer Jeanne d'Arc, en 2020, et aujourd'hui. "Je suis enfin Jeanne" s'est-elle enthousiasmée en sortant de la cathédrale, après avoir versé une larme en recevant l'épée. Elle trônera, dès maintenant et pour un an, juste au-dessus de son lit. 

Blandine Veillon, la Jeanne 2019, qui a veillé sur l'objet pendant presque deux ans partage sa joie. "C'était un moment de pur bonheur de passer le flambeau à Raphaëlle", confie la jeune femme. Si elle admet en souriant que c'était "chouette" d'avoir l'épée sous sa garde si longtemps ; la lycéenne avoue aussi son émotion durant la cérémonie. "C'était très émouvant. On s'est rapprochées pendant l'année écoulée. Je sais qu'elle porte les valeurs de Jeanne et je lui fais confiance." Les deux élèves de terminale sont scolarisées dans la même classe au lycée Saint Charles à Orléans. 

Tensions avec la presse quelques heures avant cet hommage

Précisons que France Bleu Orléans (comme d'autres) a bien failli ne pas pouvoir suivre et relater cet hommage à Jeanne d'Arc, puisque la mairie d'Orléans nous a fait savoir en début d'après-midi ce jeudi 29 avril que, finalement, la cérémonie serait fermée à la presse, à cause de la jauge sanitaire (et "en raison de la présence de l'équipe tournant un documentaire"). 

La municipalité ayant opportunément rétropédalé, les journalistes ont finalement pu faire leur travail* (même si le maire, Serge Grouard, n'a pas souhaité s'exprimer à notre micro à l'issue de la cérémonie). Cette tension soudaine ne serait-elle pas plutôt liée à l'affaire (révélée par le Canard enchaîné ce mercredi) du documentaire, commandé et financé par la Ville (à hauteur de 25 000€), que France 3 Centre-Val de Loire ne diffusera finalement pas le 8 mai ?  Il est permis de le penser...

*Ce vendredi, nous avons appris via la direction de la chaîne qu'un documentariste travaillant pour France 3 Centre-Val de Loire a été empêché d'accès à la cérémonie de jeudi à la cathédrale : il s'agit d'une atteinte inacceptable au travail de la presse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess