Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Hommage à Samuel Paty à Pont-à-Mousson : "La liberté d'expression, c'est sacré"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce mercredi midi place Duroc à Pont-à-Mousson pour rendre hommage à Samuel Paty, le professeur d'Histoire-géographie assassiné à Conflans-Sainte-Honorine vendredi 16 octobre.

Une centaine de personnes se sont rassemblées place Duroc à l'appel de la mairie
Une centaine de personnes se sont rassemblées place Duroc à l'appel de la mairie © Radio France - Isabelle Baudriller

Comme partout ailleurs en France, un hommage a été rendu ce mercredi à Pont-à-Mousson à Samuel Paty, ce professeur d'Histoire-géo décapité vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) après un cours sur la liberté d'expression avec ses élèves de 4è.  

A la mi-journée, une centaine de personnes se sont rassemblées sous les nuages et dans le vent place Duroc pour observer une minute de silence, avant d'entonner la Marseillaise. Un hommage ponctué d'applaudissements à l'invitation de la mairie. 

"Ça fait plaisir de voir des gens de tous les horizons qui ont quitté leur travail, qui viennent se rassembler ici pour rendre hommage à Samuel Paty mais aussi à toutes les victimes des attentats, à toutes les victimes de la violence de tous les jours", souligne le maire Henry Lemoine. "On est dans une société où la violence commence à se généraliser." 

Lorsqu'il y a un drame, il ne faut jamais le banaliser, jamais laisser passer des choses comme ça. Il faut toujours rappeler les valeurs républicaines. Notre présence ici, simplement notre présence, c'est un signe fort - Henry Lemoine

La Marseillaise a été entonnée...
La Marseillaise a été entonnée... © Radio France - Isabelle Baudriller
... Et des applaudissements ont ponctué l'hommage à Samuel Paty
... Et des applaudissements ont ponctué l'hommage à Samuel Paty © Radio France - Isabelle Baudriller

Présente dans l'assistance, Véronique pense surtout "à nos enfants. C'est super important pour eux parce que derrière, c'est eux qui vont devoir faire front". A ses côtés, Alain renchérit : "Il faut faire barrage à ça. Les principes fondamentaux de la République sont basés sur le respect des uns et des autres et la liberté de s'exprimer. 

Mourir pour des idées, mourir pour un dessin, c'est inadmissible au 21è siècle - Alain

La liberté d'expression, un "bien précieux" aux yeux de Géraldine. "On ne peut pas toucher à ça quelles qu'en soient les raisons. C'est sacré pour moi. La liberté d'expression est au-dessus de tout."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess