Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hommage national aux victimes des attentats de Paris : à Bordeaux, pensée pour Alban Denuit, plasticien décédé

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Un hommage national aux victimes des attentats de Paris est rendu ce vendredi à l'hôtel national des invalides à Paris. A l'université de Bordeaux Montaigne, même si le temps du recueillement et des obsèques est passé, toutes les pensées vont vers Alban Denuit, professeur d'arts plastiques décédé.

Pour les étudiants d'Alban Denuit en Arts Plastiques, un hommage s'impose
Pour les étudiants d'Alban Denuit en Arts Plastiques, un hommage s'impose © Radio France - Rebecca Gil

Dans l'amphithéâtre où les élèves de troisième année en arts plastiques sont rassemblés, le sujet est encore difficile à évoquer. Une élève confie sa lassitude : "beaucoup utilisent ces attentats et ces hommages pour se montrer. C'est bien que tout le monde soit solidaire, mais certains en font un peu trop. Bien sûr que ça nous touche, mais il faut avancer."

Pour d'autres comme Nausica emmitouflée dans son écharpe au fond de la salle, "c'est important de rendre hommage aux victimes, c'est important pour les familles de montrer que la France entière est avec eux. Pour nous aussi en tant qu'élèves d'Alban Denuit, cela nous tient d'autant plus à coeur."

Louis-Victor a lui aussi connu Alban Denuit depuis sa première année, il enseignait à l'époque l'art contemporain. Pour lui aussi, la mémoire de son professeur doit être honorée comme toutes celles des victimes :_ "il faut que ces hommages perdurent, et ce qui est bien c'est qu'ils sont poursuivis d'un certain dynamisme, même dans un état de deuil. Je me trouve aujourd'hui dans un amphithéâtre où même si leur professeur leur manque, les gens restent dans une certaine logique d'aller de l'avant, c'est un combat important."

Même si aucun d'entre eux ne pourra être présent physiquement à Paris ce vendredi, tous seront aujourd'hui en pensée avec les français réunis pour cet hommage.

A LIRE AUSSI >> Hommage des étudiants au bordelais Alban Denuit, victimes des attentats de Paris

Choix de la station

À venir dansDanssecondess