Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Homophobie dans les stades de football : pour le président de SOS Racisme, "Monsieur Le Graët casse une dynamique"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, fait partie des représentants d'associations qui réclament la démission du président de la Fédération française de football, en raison de sa position sur les chants homophobes dans les stades.

Dominique Sopo en mai 2017.
Dominique Sopo en mai 2017. © Maxppp - Bruno Levesque

Plusieurs responsables d'association de lutte contre l'homophobie ont demandé mardi la démission du président de la FFF, Noël Le Graët, en raison de sa position sur les chants homophobes dans les stades de football. Le président de la Fédération française de football a fait savoir qu'il avait demandé aux arbitres de ne plus interrompre les rencontres dans ces situations, mais qu'il continuerait à le demander en cas de manifestation raciste ou de violences en tribunes. 

"Opposition malsaine"

Sur France Bleu Saint-Étienne Loire, Dominique Sopo, le président de SOS Racisme, explique pourquoi lui aussi réclame la démission de Noël Le Graët. Il dénonce une "opposition assez malsaine" dans les propos du président de la FFF "entre les cris de singes [pour lequels Noël Le Graët estime qu'il faut arrêter les matches, NDLR] et les comportements homophobes". 

D'après Dominique Sopo, cette opposition "semble être de nature, ou en tout cas une volonté de diviser les différentes associations qui interviennent en matière de respect des personnes". Le président de SOS Racisme rappelle que "la FFF est tenue par le code du sport à réprimer l'homophobie" et il a le sentiment que "enfin, depuis quelques mois, ces questions sont prises à bras le corps par les instances du football". Dans ce contexte, Dominique Sopo estime que Noël Le Graët, "vient casser une dynamique", et il le déplore. 

Le président de SOS Racisme regrette par ailleurs que "Monsieur Le Graët manifestement appartien[nne] à une génération qui estime que l'homophobie a sa place dans le foot ou que finalement c'est pas si grave que cela, et que ça fait partie d'un certain folklore"

Choix de la station

France Bleu