Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Hôpital : les manipulateurs radio en grève à Évreux et Vernon

Les manipulateurs radio sont en grève ce jeudi au CHI Eure-Seine sur les sites d'Évreux et de Vernon. Les agents dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail et réclament plus de reconnaissance et des revalorisations de salaire.

C'est la première fois que les manipulateurs radio des hôpitaux d'Évreux et de Vernon font grève
C'est la première fois que les manipulateurs radio des hôpitaux d'Évreux et de Vernon font grève © Radio France - Laurent Philippot

Eure, France

"On fait passer les radios, les IRM, les scanners, les séances de radiothérapie, la médecine nucléaire" explique Damien Marie et pourtant, "on ne nous connaît pas, on n'est ni connu, ni reconnu, c'est un ras-le-bol complet" déplore le manipulateur radio en poste à l’hôpital d'Évreux depuis 2010. Damien est l'un des 35000 manipulateurs radio en France, une profession invisible mais essentielle dans la chaîne médicale. Les 19 manipulateurs radio de Vernon sont en grève, ils dénoncent un manque d'effectif criant après l'arrivée d'une nouvelle machine. En grève également les 28 manipulateurs radio de l'hôpital d'Évreux. Dans le plus grand centre hospitalier de l'Eure, "la situation du secrétariat est dramatique, elles sont très peu nombreuses" explique l'agent et du coup "il y a un glissement de tâches pour les manip radio, on fait de l'administratif qu'on ne devrait pas faire". 

On est soumis aux rayons ionisants, on travaille avec des rayons X, ce n'est pas reconnu pour la pénibilité du travail" - Damien Marie, manipulateur radio

Dans le service d'imagerie médicale de l'hôpital d'Évreux, le personnel n'a pas le temps de chômer. 

30 IRM, 50 scanners, 20 mammographies, 100 radios par jour à Évreux" - Julie Davoust, manipulatrice radio

Il y a parfois des embouteillages, quand il y a des urgences, des consultations et des externes qui arrivent en même temps. 

Silence radio au service d'imagerie médicale de l'hôpital d'Évreux - Radio France
Silence radio au service d'imagerie médicale de l'hôpital d'Évreux © Radio France - Laurent Philippot

Une profession niveau Bac + 3

Ce n'est que récemment que les études des manipulateurs radio sont reconnues de niveau BAC +3. Un agent débutant gagne un peu plus de 1400 euros nets par mois. Avec ses 9 ans d'ancienneté, Damien Marie arrive à 1600/1650 euros mensuels, quand il ne fait pas de week-ends, payés un peu plus. Son diplôme n'est pas reconnu bac+3. Il  n'a pas donc accès à des formations plus qualifiantes de type Master qui lui permettraient de se mettre à niveau alors que les IRM et les scanners sont de plus en plus performants. "Il faut toujours expliquer qu'on a des études spéciales, un diplôme spécial" avance Angélique Vallée, "les patients ne savent pas qui on est, pour eux on est soit infirmiers, soit brancardiers" explique celle qui est manipulatrice radio depuis six ans. 

"Les oubliés de l'hôpital, les invisibles" 

"Quand Agnès Buzyn a prononcé le mot manipulateur" lors de l'annonce du plan d'urgence pour l'hôpital, "elle a bafouillé" relève Damien Marie. Pour Jérôme Pineau, c'est l'hôpital public qui est malade. Après la grève des assistants de régulation médicale en septembre dernier, "demain ce sera peut-être les infirmières de réanimation, les brancardiers" prédit le secrétaire général de la CGT du CHI Eure-Seine. 

Que le gouvernement arrête de mettre des petits pansements  et qu'il prenne vraiment à bras le corps le problème des hospitaliers" - Jérôme Pineau, CGT 

Les manipulateurs radio ne sont pas éligibles aux primes Veil et Buzyn, ce qu'ils dénoncent. L'association française du personnel paramédical d'électroradiologie propose aux manipulateurs d'écrire un courrier à la ministre des Solidarités et de la Santé pour se rappeler à son bon souvenir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu