Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Hôpital Nord Franche-Comté : l'ARS va recevoir l'intersyndicale mais pas les grévistes du Chênois

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'intersyndicale de l'Hôpital Nord Franche Comté doit rencontrer le directeur de l'Agence Régionale de Santé ce mercredi. Elle réclame plus de moyens pour l'établissement de Trévenans. A Bavilliers, le personnel en grève du Chênois, lui, ne sera pas reçu.

Le mouvement de grève du personnel du Chênois a démarré le 10 octobre dernier
Le mouvement de grève du personnel du Chênois a démarré le 10 octobre dernier © Radio France - Adeline Divoux

Belfort, France

Les représentants de l'intersyndicale de l'Hôpital Nord Franche-Comté seront reçus ce mercredi par la direction de l'ARS, Agence Régionale de Santé. Elle réclame plus de moyens et notamment la création d'au moins 50 lits de médecine supplémentaires ce qui permettrait de désengorger les urgences et de réduire le temps d'attente. Le conseil de surveillance de l'Hôpital Nord Franche-Comté vient d'adopter une motion en ce sens.

A Bavilliers, le personnel en grève du Chênois ne sera pas reçu

La CGT a fait savoir qu'elle n'assisterait pas à cette réunion en signe de solidarité avec l'intersyndicale du Chênois, le centre hospitalier de soins longue durée de Bavilliers. L'ARS ne recevra pas ses représentants malgré leur demande. Les deux entités ont pourtant la même direction. Entre 70 et 100 personnels du Chênois sont en grève depuis le 10 octobre. Ils demandent plus de moyens pour faire leur travail correctement. "C'était pourtant facile de mettre en place une rencontre commune avec une direction commune. Mais on nous explique qu'il y a un problème de timing et de transport. Nous resterons mobilisés le temps d'obtenir une réponse. Nous n'irons pas devant l'ARS ce mercredi, ce n'est pas la peine", indique Sylvain Gigante, représentant CGT du Chênois.   

Mobilisation ce jeudi

Le personnel en grève sera en revanche présent ce jeudi sur le parvis de l'hôpital de Trévenans pour une nouvelle journée de mobilisation, pour la défense de l'hôpital public.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu