Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Hôpital Pinel : pas d'issue positive à la sortie de la réunion avec l'Agence régionale de santé

-
Par , France Bleu Picardie

Les personnels de l'hôpital Pinel et les familles de patients sont sortis déçus de leur réunion avec l'Agence régionale de santé. Elle a duré plus de trois heures mais "n'a servi à rien" selon eux. Ils n'ont pas obtenu la soixantaine d'embauches espérées, ni de date pour un autre rendez-vous.

Les personnels de l'hôpital Pinel avaient rendez vous avec l'ARS ce mardi 25 septembre pour leur 103ème jour de mobilisation
Les personnels de l'hôpital Pinel avaient rendez vous avec l'ARS ce mardi 25 septembre pour leur 103ème jour de mobilisation © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Amiens, France

Les personnels de l'hôpital Pinel et les familles de patients sont sortis déçus de la table ronde organisée ce mardi avec l'Agence régionale de santé. La réunion a duré plus de trois heures mais "n'a servi à rien" selon eux. Ils n'ont pas obtenu la soixantaine d'embauches espérées, ni de date pour un nouveau rendez-vous.

On a bataillé pour obtenir ce rendez-vous et ils n'apportent aucune solution ! "

Si la direction de l'Agence régionale de santé a promis qu'elle viendrait visiter l'établissement pour se rendre compte des conditions de travail, et qu'une nouvelle réunion aurait lieu, aucune date n'a été fixée. "Des promesses en l'air", craignent les grévistes. "On est assez déçus comme ça. On a bataillé pour obtenir ce rendez-vous, pour leur parler de l'urgence de la situation à Pinel, et ils n'y apportent aucune solution !"

Dans un communiqué de presse, l'ARS explique pourtant qu'elle "mobilise des moyens inédits pour accompagner la transition du centre hospitalier". Notamment, le projet d'ouverture d'un foyer d'accueil médicalisé (FAM). Mais il ne devrait pas voir le jour avant plusieurs années. "Ça ne correspond pas du tout à nos besoin actuels", rétorquent les syndicats. 

Sentiment de mépris

"Ils nous ont dit qu'on avait déjà tous les moyens nécessaires à de bonnes conditions de travail", raconte l'un des représentants du personnel après la réunion, pendant que le directeur de l'UNAFAM, l'association des familles de malades se dit abattu : "ils ne sont pas conscients de la sur-occupation qu'il y a dans les services". 

Dans son communiqué, l'ARS se félicite de ce premier rendez-vous. "Cette réunion a permis de partager un certain nombre de constats sur les pratiques et les modes de prise en charge (...) Ces pratiques sont à l'origine, pour l'essentiel, d'un sentiment de manque de moyens exprimé depuis plusieurs mois par une partie des personnels". L'Agence reproche en effet à l'établissement "des durées d'hospitalisation [plus longues qu'ailleurs] et un recours à l'ambulatoire moins développé".

À l'issue de la réunion, les grévistes de Pinel en Lutte sont retournés sur leur campement devant l'établissement. Ils organiseront une assemblée générale ce mercredi après midi pour décider des suites du mouvement. Avec une seule certitude : ils ne lâcheront rien. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu