Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Hossegor : drapeau rouge hissé pour une alerte au requin

mardi 18 septembre 2018 à 21:14 Par Paul Ferrier, France Bleu Gascogne et France Bleu

Ce mardi après-midi, les Sauveteurs Nageurs d'Hossegor ont, par précaution, évacué les zones de baignade de la plage Sud et de la plage Centrale d'Hossegor pour une alerte au requin. L'animal a été recherché, il n'a jamais été observé.

Un poste de secours sur une plage d'Hossegor. Image d'illustration.
Un poste de secours sur une plage d'Hossegor. Image d'illustration. © Radio France - Paul Ferrier

Hossegor, France

Un requin s’est-il approché des zones de baignade de la plage Centrale et de la plage Sud d’Hossegor ce mardi après-midi ? Les Nageurs Sauveteurs qui étaient en poste ne le savent pas vraiment mais, par précaution, ils ont fait sortir les baigneurs.

C’est en milieu d’après-midi que les Nageurs Sauveteurs en poste à la plage Sud et à la plage Centrale d’Hossegor aperçoivent une grosse masse sombre dans l’eau. Elle est proche des zones de baignades. Les sauveteurs, par précaution, décident de hisser le drapeau rouge et font évacuer la zone de baignade.  Des jet ski sont envoyés en repérage. Ils vont tourner de longue minutes dans l'eau, observer de nombreux thons, parfois de taille imposante mais aucune trace de requin. Une fois toutes les vérifications faites, la baignade a de nouveau été autorisée.

De mémoire de Nageurs Sauveteurs, sur la côte sud landaise, ce n’est pas la première fois que, par précaution, une zone de baignade est évacuée sur une alerte au requin. En janvier 2012, un requin mako, potentiellement dangereux, s’était échoué sur la plage de Lit et Mixe. En 2013, toujours un requin mako, avait mordu un pêcheur au large des côte landaises.