Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hubert Falco demande un renfort de dix policiers à Toulon

-
Par , France Bleu Provence

Le maire de Toulon Hubert Falco a adressé par courrier la semaine dernière une demande de renforts de 10 policiers nationaux au ministre de l'intérieur Gérald Darmanin. L'élu varois se dit " très préoccupé par le trafic de drogue qui ne cesse de progresser dans nos cités".

Hubert Falco, le maire de Toulon demande des effectifs supplémentaires de policiers (illustration)
Hubert Falco, le maire de Toulon demande des effectifs supplémentaires de policiers (illustration) © Radio France - Christelle MARQUES

Face à une pression toujours plus grande des dealers dans les cités toulonnaises, Hubert Falco s'adresse une nouvelle fois au ministre de l'Intérieur pour lui demander un renfort de dix policiers nationaux. Le maire de Toulon a déjà été entendu par l'État puisque dix policiers ont été affectés en septembre au commissariat de Toulon. Un premier geste, mais qui se révèle insuffisant. D'autant que les effectifs au commissariat de Toulon ont chuté de 13% en quatre ans. 

"Nous n'avons eu de cesse de nous mobiliser autant qu'il est possible dans le cadre de nos compétences communales, afin de mailler notre territoire de relais sociaux et de médiation, de rendre présents les services publics dans chacun de nos quartiers, d'augmenter sans cesse le contingent de nos policiers municipaux, de nous doter d'un réseau de vidéosurveillance performant exploité 24h/24h et de le mettre à la disposition des forces de police nationale. Nous n'avons de cesse de nous mobiliser et pourtant, ne nous voilons pas la face, la gangrène inoculée par le trafic de drogue ne cesse de progresser dans nos cités, ne cesse de monter en puissance et en violence faisant de certains de nos quartiers des zones de non-droit où la vie des habitants est devenue un enfer", écrit Hubert Falco dans ce courrier que France Bleu Provence a pu consulter.

"Il y a urgence, car il ne doit pas y avoir de zone de non-droit dans une ville. Les habitants de Toulon doivent avoir les mêmes droits, qu'ils soient dans une cité ou ailleurs. Donc nous avons besoin de notre police nationale qui est efficace, mais qui doit être équipée et dotée correctement pour l'être" précisait le maire dans un entretien accordé à France Bleu Provence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess