Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Huit communes fusionnent en Ardèche ce premier janvier, cinq en Drôme

mardi 1 janvier 2019 à 6:47 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

A un an des élections municipales, certaines communes ont décidé de se renforcer, soit humainement, soit financièrement. Huit communes d'Ardèche fusionnent en quatre nouvelles communes, cinq communes d'Ardèche n'en formeront plus que deux.

Antraigues sur Volane fusionne avec Asperjoc pour former Vallées-d'Antraigues-Asperjoc
Antraigues sur Volane fusionne avec Asperjoc pour former Vallées-d'Antraigues-Asperjoc © Radio France - Germain Treille

Antraigues-sur-Volane, France

Il n'y avait pas eu de regroupement, ou fusion, de communes, ces dernières années en Ardèche. Le département résistait devant les demandes de l'Etat. Mais cette fois, une brèche est ouverte.

Au premier janvier 2019, côté Ardèche : 

- "Belsentes" regroupe désormais Nonières et Saint-Julien-Labrousse

- Saint-Julien-d'Intres est la fusion d'Intres et de Saint-Julien-Boutières

- Saint-Laurent-les-Bains et Laval-d'Aurelle ne font plus qu'une

-Antraigues et Asperjoc deviennent "Vallées d'Antraigues Asperjoc"

En Drôme, toujours au premier janvier 2019 :

- Valherbasse est issu de la fusion des communes de Saint-Bonnet-Valclérieux, Montrigaud et Miribel 

- Châtillon-en-Diois regroupe désormais Châtillon-en-Diois et Treschenu-Creyers

Chaque fusion se fait à effectif constant. Les maires des très petites communes (42 habitants à Laval-d'Aurelle par exemple) espèrent pouvoir constituer plus facilement leur prochain conseil municipal. D'autres veulent bénéficier des quelques coups de pouce de l'Etat via les préfectures. D'autres enfin attendent une collaboration accrue avec les nouvelles forces vives de la nouvelle commune pour le montage de leurs futurs dossiers.

La carte des communes est désormais gelée, dans l'attente des prochaines élections municipales de 2020. L'Etat espère ensuite que ces quelques cas serviront d'exemple aux autres petites communes de nos deux départements. Notez qu'aucune nouvelle commune n'excède les 1.000 habitants. L'Ardèche compte désormais 335 communes, la Drôme 364.