Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Huit Françaises sur dix font moins de 10.000 pas par jour, seuil pour rester en bonne santé

-
Par , France Bleu

Elles sont même plus d'une sur deux à ne pas faire de sport. Une histoire de désamour entre les Françaises et l'activité physique, qui commence parfois très tôt d'après l'étude d'Attitude Prévention.

Moins d'une femme sur deux pratique une activité physique et sportive, d'après l'étude de l'assurance Attitude Prévention.
Moins d'une femme sur deux pratique une activité physique et sportive, d'après l'étude de l'assurance Attitude Prévention. © Maxppp - Luc Nobout

France

Plus de huit Françaises sur dix ne marchent pas assez. Elles font moins de 10.000 pas par jour, le seuil fixé par l'Organisation mondiale de la Santé pour rester en forme, d'après l'étude publiée le vendredi 24 mai 2019 par l'assurance Attitude Prévention. Pire : elles sont 32% à n'en faire que 5.000 au quotidien. Sans compter le manque de pratique sportive : moins d'une sur deux fait du sport. La faute au manque d'infrastructures sportives et au conditionnement des adolescentes. 

La sédentarité

La sédentarité est l'une des raisons qui explique ce constat. Derrière l'écran au bureau, devant la télévision à la maison... En moyenne, les Françaises restent assises 7h25 par jour. C'est légèrement plus que la moyenne européenne qui est de 7h, beaucoup plus que celle des Finlandaises, immobiles pendant seulement 5h47, mais moins que celle des Britanniques qui est de 8h.

En France, moins d'une femme sur deux pratique une activité physique et sportive. Ce qui creuse d'ailleurs l'écart du nombre de pas entre les sportives et les non-sportives : les premières en font 8 257 par jour en moyenne, contre 6 989 pour les dernières. Si certaines y renoncent, c'est d'abord à cause du manque de motivation (36%), du manque de temps (20%) et du coût d'un cours ou d'une inscription en salle de sport (17%).

Le manque d'infrastructures

Autre frein à la pratique d'un sport pour les Françaises : le manque d'infrastructures sportives. D'après l'étude, 7 femmes sur dix seraient plus incitées à faire du sport si elles avaient accès à plus d'équipements sportifs et d'espaces pour des activités en plein air. La plupart des stades et gymnases datent des années 1960 et certains n'ont pas été rénovés depuis. Il manque par exemple des douches pour les filles. 

A l'échelle de l'Union européenne, 66% des femmes pensent que ces équipements sont suffisants près de chez elles, 87% même au Pays-Bas, contre 59% en France et 54% en Italie. 

Le sport à l'adolescence

L'étude s'intéresse aussi aux adolescentes qui renoncent au sport, contrairement aux garçons du même âge. L'écart ne se résorbe qu'à 35 ans. Chez les 6/11 ans, 69% des filles font du sport, contre seulement une sur deux chez les 12/17 ans. Celles qui aiment en faire apprécient l'aspect ludique, puis le contact avec les autres (18%). Celles qui n'aiment pas évoquent, comme les femmes, le manque de motivation (31%) et des contraintes d'emploi du temps.

Les parents jouent aussi un rôle dans l'appétence pour le sport des plus jeunes. Par exemple, les enfants dont les parents se déplacent à vélo ou à pieds sont deux fois plus nombreux à adopter des mobilités actives. Enfin, les enfants dont les parents font plus de 10 000 pas par jour sont 51 % à réaliser plus de 10 000 pas par jour (contre 20 % pour les enfants dont les parents font moins de 10 000 pas).

Comment y remédier ?

L'objectif des 10.000 pas par jour peut sembler énorme. Pourtant, souvent, ils nous en manque seulement 3.000 pour l'atteindre. L'équivalent de 30 minutes de marche, de 20 minutes de jogging, de natation, de vélo ou encore, 1 heure de yoga.

Au travail, il existe aussi des astuces qui font du bien. Marcher dix bonnes minutes lors de la pause-déjeuner, se lever toutes les deux heures pour faire quelques pas ou encore, se forcer à prendre les escaliers plutôt que l'ascenseur.