Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La santé : un enjeu électoral 2017

Huningue : plus aucun médecin depuis début avril, les pharmaciens font circuler une pétition

mardi 30 mai 2017 à 20:23 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Il n'y a plus aucun médecin généraliste à Huningue depuis le 1er avril. La ville de 7 000 habitants, située à quelques kilomètres de Bâle, fait face à quatre départs successifs Les deux pharmaciens de la commune font circuler une pétition, pour alerter sur les déserts médicaux.

Une pétition circule chez les deux pharmaciens à Huningue pour alerter sur le manque de médecins.
Une pétition circule chez les deux pharmaciens à Huningue pour alerter sur le manque de médecins. © Radio France - Guillaume Chhum

Huningue, France

Il n'y a plus de médecins généralistes à Huningue dans le Haut-Rhin depuis le 1er avril La ville de 7 000 habitants, située à quelques kilomètres de Bâle, fait face à 4 départs successifs. Selon la version officielle : un des médecins est parti à la retraite, ce qui a entraîné un surcoût de loyer du pôle médical pour les trois autres médecins. Le local appartient à la mairie, la municipalité a fait un geste, mais ça n'a pas empêché les généralistes de prendre le large. Résultat, plus aucun médecin n'est présent sur la ville. La mairie se mobilise pour trouver au moins un remplaçant.

Tout est aux normes, on a vraiment une très belle région qui peut accueillir des médecins, il faut vraiment ne pas avoir peur de venir ici :" Jérôme Haby

Jérôme Haby, pharmacien à Huningue est plus que déterminé à se faire entendre sur les déserts médicaux. Ses pétitions ont rassemblé, pour l'instant, plus de 300 signatures. L'objectif est de les faire parvenir aux principaux candidats aux élections législatives, pour qu'il alertent au plus haut somme de l'Etat, sur le problème des déserts médicaux.

Reportage avec Jérôme Haby et Désiré un habitant de Huningue qui souffre du manque de médecins

Jérôme Haby déterminé à se faire entendre  - Radio France
Jérôme Haby déterminé à se faire entendre © Radio France - Guillaume Chhum

C'est devenu plus compliqué pour la bobologie, c'est aussi très compliqué pour ce qui concerne le renouvellement de traitements chroniques" : Jérôme Haby, pharmacien à Huningue qui a lancé la pétition

Avec l'absence de médecins sur Huningue, certains patients qui ne peuvent pas se déplacer se rabattent sur la pharmacie. Le travail devient plus compliqué dans les deux officines.

"On essaye de les envoyer sur Saint-Louis, mais c'est compliqué. C'est compliqué pour la bobologie, on essaye tout de même de donner des réponses. C'est très compliqué aussi pour ce qui est de renouvellements de traitements chroniques. Il nous arrive de faire des renouvellements exceptionnels," souligne Jérôme Haby.

Tous espèrent qu'au moins, un médecin généraliste pose ses bagages très rapidement à Huningue.

Le travail devient compliqué pour le pharmacien Jérôme Haby

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.