Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"I can't breathe" : un athlète cherbourgeois s'engage contre le racisme

-
Par , France Bleu Cotentin

"I can't breathe", "je ne peux pas respirer", écrit en lettres majuscules sur la plage de Biville dans le Cotentin. C'est l'action menée par le windsurfer cherbourgeois Alex Grand-Guillot. À 22 ans, l'athlète a été profondément touché par le meurtre de George Floyd à Minneapolis (États-Unis).

L'athlète cherbourgeois Alex Grand-Guillot, s'engage contre le racisme à travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux.
L'athlète cherbourgeois Alex Grand-Guillot, s'engage contre le racisme à travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux. - Alex Grand-Guillot / DR

Une plage, celle de Biville. Des mots, "I can't breathe", "je ne peux pas respirer". Ceux de George Floyd. Ses derniers mots, prononcés avant de mourir des suites de violences policières, le 25 mai dernier à Minneapolis (États-Unis).

Dans le Cotentin, Alex Grand-Guillot, un windsurfer de 22 ans, a décidé de se mobiliser à travers une vidéo bouleversante d'une minute "pour que l'histoire ne se répète plus".

"En tant qu'athlète, je bénéficie d'une communauté que je peux sensibiliser"

"C'est un drone qui filme d'en haut, on me voit marcher vers ce grand slogan "I can't breathe". Je voulais cet effet de puissance et de profondeur avec l'océan. Puis la vidéo se termine sur une image noire, symbole de ce mouvement sur les réseaux sociaux. En tant qu'athlète, je bénéficie d'une communauté que je peux sensibiliser."

"Oh freedom..."

C'est sur ce gospel "Oh freedom", une chanson de liberté afro-américaine, que se termine cette vidéo. "Le mot "freedom", "liberté", n'a jamais eu autant de sens qu'aujourd'hui. Ça paraît fou qu'on parle encore de ces choses-là aujourd'hui" se désole Alex Grand-Guillot.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess