Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il a dit Eyraud is out now", les supporters de l'OM rassurés après leur rencontre avec Frank McCourt

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Frank McCourt a rassuré les supporters de l'Olympique de Marseille ce lundi. Le propriétaire du club promet notamment que Jacques-Henri Eyraud désormais uniquement membre du conseil de surveillance n'a pas plus d'influence sur le management. Les supporters se disent soulagés.

Des affiches "Eyraud démission" ont notamment été collées près du port de l'Estaque.
Des affiches "Eyraud démission" ont notamment été collées près du port de l'Estaque. © Radio France - Jade Peychieras

Après la colère, le soulagement voilà quelques sourires sur le visage des supporters de l'Olympique de Marseille. Reçus ce lundi par le propriétaire américain Frank McCourt arrivé des Etats-Unis, ils ont obtenu des assurances notamment à propos de Jacques-Henri Eyraud démis de ses fonctions de président, mais pas totalement chassé des radars puisqu'il reste membre du conseil de surveillance. Une fonction qui inquiétait les clubs de supporters, Frank McCourt semble avoir été clair sur ce point.  

"Il a dit Eyraud is out now, tel quel ! Christian Cataldo, patron des Dodger's."

Le propriétaire de l'OM qui a également assuré que le club n'est pas à vendre et qu'il ne l'a jamais été. Il aurait également annoncé aux clubs de supporters que la mise en demeure de leurs associations, après les incidents au centre d'entraînement va être levée, le projet de l'Agora OM serait aussi abandonné. Le propriétaire aurait dit vouloir "remettre le football au cœur de l'Olympique de Marseille et travailler avec les supporters".  

"Ce sont des paroles, mais bon, ce serait fou de dire ça et de ne pas faire ce qu'on dit, non ? Vendredi soir, on était soulagés, là, on est rassurés, mais on n'est pas enfumés ! On est en veille... et puis c'est toujours mieux de parler avec Dieu qu'avec ses Saints." - Christian Cataldo

Le patron américain s'est aussi excusé d'avoir comparé les incidents au centre d'entraînement à ceux des fans de Trump au Capitole

Choix de la station

À venir dansDanssecondess