Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il cherche la trace d'un bébé abandonné à Bordeaux en 1944

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu
Bègles, France

Le 10 janvier 1944 la famille Guerstein de Bègles a été déportée à Auschwitz. Seul le fils aîné est monté dans le train avec ses parents, le bébé a disparu. Un membre de leur famille essaye de retrouver la trace de cet enfant.

La famille Guerstein déportée en janvier 1944
La famille Guerstein déportée en janvier 1944 © Radio France - Collections privées

Une nouvelle rue à Bègles porte désormais le nom de la famille Guerstein. Le député-maire Noël Mamère l'a inaugurée ce vendredi après-midi.  La famille juive a été déportée et assassinée en février 1944 à Auschwitz. Isaac et Julia Guerstein avaient racheté au début des années 30 l'alimentation de la place de la Liberté à Bègles. Le couple était discret mais connu de tous. Leur fils aîné Serge a été déporté avec eux. En revanche, aucune trace de leur nourrisson Roland-Max. Il avait quelques mois au moment de la rafle.

Le petit neveu de Julia Guerstein a décidé, il y a quelques mois, de retrouver l'itinéraire de cet enfant. Alexandre Révérend a 56 ans et habite la région parisienne. Julia était la soeur de son grand-père. Ses recherches aboutissent à l'occasion des 70 ans de la rafle du 10 janvier 1944. Il rencontre la femme de l'ancien maire de Soustons Pierre Barrère, aujourd'hui décédé. Elle lui raconte alors que son mari lui a confiée un moment de sa vie. Le 10 janvier 1944, sur le quai de la gare de Bordeaux Saint-Jean, une femme déportée lui a confié son nourrisson dans les bras. Résistant et à peine âgé de vingt ans à l'époque, Pierre Barrère avait alors donné cet enfant à une femme sur le quai. L'histoire s'arrête là. Alexandre Révérend imagine que cet enfant était peut être Roland-Max Guerstein, le bébé de Julia et Isaac Guerstein. 

La rue Guerstein à Bègles
La rue Guerstein à Bègles © Radio France - Jeanne-Marie Marco

 Ce bébé n'était pas dans les listes des convois partant à la mort

 — Alexandre Révérend

Alexandre Révérend raconte le témoignage de sa grand-mère de Bègles

S'il est encore vivant, Roland-Max Guerstein a aujord'hui environ 71 ans. Alexandre Révérend recherche des témoignages pour retrouver la trace de cet enfant.

Alexandre Révérend
Alexandre Révérend © Radio France - Jeanne-Marie Marco

 Une femme affolée lui avait tendu son bébé en lui disant "sauvez-le" 

— Alexandre Révérend

Reportage de Jeanne marie Marco

Choix de la station

À venir dansDanssecondess