Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Il doit bien y avoir un job pour moi sur cette Terre" : l'appel poignant d'une chômeuse mayennaise sur Facebook

lundi 6 novembre 2017 à 10:00 Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne et France Bleu

"Mère de famille recherche travail désespérément". C'est ce qu'a publié sur Facebook Katel Hermenier, une habitante de Renazé. Un message relayé plus d'une centaine de fois et elle a même déjà reçu des offres !

Image d'illustration Facebook
Image d'illustration Facebook - Leon Tanguy

Renazé, France

"Il doit bien exister quelqu'un sur cette Terre qui serait heureux d'employer mes services !" ironise Katel Hermenier sur Facebook. Cette Renazéenne de 42 ans vient de lancer un appel sur le réseau social pour trouver un travail. Le chômage est comme une "punition" pour elle. "Surtout qu'avant je faisais plein de trucs, j'étais assistante maternelle, bénévole dans des associations et je jouais dans une troupe de théâtre", soupire-t-elle. Une vie bien rythmée avant janvier 2016, lorsque la jeune femme apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein.

Elle en a gardé un bras gauche "légèrement" handicapé. Katel ne peut plus "porter de choses lourdes ou faire des gestes répétitifs". Mais "je peux faire plein d'autres choses, reprend-elle. Bosser le week-end, la nuit, à mi-temps, même trier des dossiers par ordre alphabétiques, je suis prête à tout pour un boulot !". Katel aimerait travailler dans le milieu de la culture, elle qui est titulaire d'un baccalauréat.

"Je ne peux pas écrire 'cancer' sur mon CV"

"Je suis pleine de bonne volonté, j'ai envie de faire plein de choses, j'aime le contact avec les gens. Je me dis que c'est injuste de me bloquer si je ne peux pas porter, ni faire de mouvements répétitifs. Et puis sur mon CV j'ai un trou d'un an et demi. Donc les employeurs doivent se demander ce que j'ai fait pendant ce temps mais je ne peux pas écrire cancer sur mon CV." poursuit-elle, déterminée.

Son message a déjà été partagé plus d'une centaine de fois."Je l'ai écrit spontanément. Et j'ai demandé de la partager en mode public pour multiplier mes chances d'avoir un travail. Je me sens un peu enfermé ici donc je vais ouvrir l'horizon et peut-être qu'il y aura une bonne fée qui pourra m'aider. Mais je ne pensais pas du tout avoir un élan de solidarité comme celui que j'ai eu !"

Car même si l'offre rêvée n'est pas arrivée, elle a reçu des propositions d'emplois. "On m'a proposé un travail dans une médiathèque, j'adorerais mais c'est dans la Sarthe donc compliqué. Et puis une mairie aussi m'a contactée mais là il faut s'y connaître en droit. Mais bon je persévère ! J'y crois et c'est bientôt Noël, peut-être que j'aurai la chance", espère-t-elle.

►► Pour partager le message de Katel, c'est ici !