Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il donne tout pour les autres" : le Rugby Club Issoldunois défend un joueur menacé d'expulsion

-
Par , France Bleu Berry

Ahmed Nasri est sous la menace d'une expulsion du territoire français. Joueur et éducateur au sein du club de rugby d'Issoudun, il peut compter sur la mobilisation de ses coéquipiers et de nombreux parents d'enfants inscrits au club.

Ahmed Nasri (en bleu, ballon en main) est à Issoudun depuis fin 2018
Ahmed Nasri (en bleu, ballon en main) est à Issoudun depuis fin 2018 - Rugby Club Issoldunois

C'est un véritable élan de soutien qui est lancé au Rugby Club d'Issoudun. Ahmed Nasri, joueur et éducateur de 33 ans, est menacé d'expulsion. Arrivé dans l'Indre fin 2018 avec un visa court, ses démarches administratives n'ont pas abouti depuis. Il risque donc de devoir quitter la France. "On est vraiment abasourdi par rapport à cette situation", réagit Rémi Béving, lui aussi joueur au RCI. "Ahmed se donne les moyens pour rester en France. On a un sentiment d'injustice", ajoute-t-il.

Un joueur et éducateur très apprécié à Issoudun

À Issoudun, Ahmed Nasri fait l'unanimité. Sa personnalité est saluée, son engagement aussi, son altruisme. "C'est quelqu'un qui est venu en France pour travailler, pour exercer son sport et partager sa passion avec les enfants d'Issoudun", indique Victor Piat, à l'origine d'une pétition pour demander la régularisation d'Ahmed Nasri. Plus de 400 signatures ont déjà été recueillies : des joueurs, des éducateurs, des parents d'enfants inscrits au club. "Tous les enfants veulent l'avoir comme entraîneur. Les jeunes l'apprécient énormément. Il est très impliqué à l'école de rugby", relève Rémi Béving.

Des témoignages de soutien qui touchent Ahmed Nasri. "Il croise des gens dans la rue qui le soutiennent. Il commence à retrouver le sourire. Rien n'est fait encore mais il sent le vent tourner un peu. De voir autant de gens le soutenir, ça le touche vraiment", relate Victor Piat.

Le soutien de deux adjoints au maire d'Issoudun

Une lettre a été adressée au préfet de l'Indre par deux adjoints au maire d'Issoudun. Eric Hervouet, en charge des sports, et Tony Ben Lahoucine, en charge de la citoyenneté, réclament un "réexamen bienveillant de la situation" par la préfecture. "Si la reconduite à la frontière et l'expulsion étaient ordonnées, ce serait incompréhensible et vraiment insupportable", insiste Tony Ben Lahoucine. "Il est parfaitement intégré dans son activité en club et dans la ville. Il a encore plein de choses à faire à Issoudun", précise-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess