Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

"Il faut abattre des loups", pour Claude Rossignol, président de la Chambre d'agriculture de PACA

jeudi 26 octobre 2017 à 19:19 Par Kevin Boderau, France Bleu Azur, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

La problématique de la cohabitation entre l'homme et le loup revient sans cesse. Pour le président de la Chambre d’agriculture de PACA, il faut prendre des mesures radicales. Il l'a expliqué à France Bleu.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

PACA, France

"Le loup a toujours été là, mais depuis quelques années il s'est multiplié", explique Claude Rossignol. "On doit en être à 6.000 attaques depuis un an. Ce n'est plus possible. Le traumatisme pour les éleveurs est réel et les dédommagements n'arrangent pas tout."

Depuis plusieurs années le loup a tendance a s'aventurer toujours plus loin dans la plaine, là où les troupeaux d'ovins notamment constituent des proies de choix. En Petite Camargue, à la frontière du Gard et des Bouches-du-Rhône, sa présence à été signalée plusieurs fois ces derniers mois.

"Moi je ne suis pas anti-loup, assure le président de la Chambre d’agriculture de PACA. Si un jour le loup s'attaque à l'homme ou des petits dans les collines, je pense que la société dirait stop".

"Y'en a trop" - Claude Rossignol, Président de la Chambre d'Agriculture de PACA