Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Alexandre Jardin : "Il faut faire la révolution, ne plus compter sur les politiques parisiens"

mercredi 2 novembre 2016 à 9:12 - Mis à jour le mercredi 2 novembre 2016 à 10:18 Par Sébastien Germain, France Bleu Azur et France Bleu

Le romancier Alexandre Jardin a lancé le mouvement "Bleu Blanc Zèbre" qui signe ce mercredi un accord avec la région PACA pour développer des solutions contre le chômage. Il était l'invité de France Bleu Azur ce mercredi à 7h50.

Alexandre Jardin et Christian Estrosi
Alexandre Jardin et Christian Estrosi © Maxppp - ROSSI david

Nice, France

Alexandre Jardin est écrivain. Il a lancé le mouvement Bleu Blanc Zèbre pour lutter contre le chômage et favoriser la réussite éducative.

"Des propositions concrètes contre le chômage"

Alexandre Jardin signe donc un accord avec la région PACA pour lutter contre le chômage : "Il va y avoir des propositions concrètes financées par la Région. On a déjà commencé à Marseille avec des cafés contacts emplois. On réunit dans un bar des chômeurs et des patrons d'entreprises. Les gens qui ont besoin de travailler rencontrent directement les patrons sans CV. Tout le monde a un entretient d'embauche en 5 minutes."

"Je suis pour les territoires, il ne faut pas compter sur Paris"

Alexandre Jardin ne croit plus aux politiques parisiens : "Je suis pour les territoires. On ne peut s'en sortir en France que si les territoires redeviennent des moteurs et pour que les territoires soient puissants il faut bâtir des alliances opérationnelles entre nos communes, nos régions et les mouvements citoyens. Ou on coule tous, ou on s'en sort".

L'invité : Alexandre Jardin