Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il faut poursuivre nos efforts collectifs" : le préfet de la Marne fait le point sur la situation sanitaire

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Invité de France Bleu Champagne-Ardenne ce mardi 17 novembre, le préfet de la Marne Pierre N'Gahane a estimé que la situation sanitaire s'améliore dans le département et qu'il fallait poursuivre les efforts. Depuis le début du confinement, près de 1.200 verbalisations ont été effectuées.

Le préfet de la Marne dans les studios de France Bleu Champagne-Ardenne ce mardi.
Le préfet de la Marne dans les studios de France Bleu Champagne-Ardenne ce mardi. © Radio France - Sylvie Bassal

Le préfet de la Marne Pierre N'Gahane était l'invité de France Bleu Champagne-Ardenne ce mardi 17 novembre pour une émission spéciale entre 7 h 45 et 8 h 30. Il a répondu aux questions des auditeurs, notamment sur les mesures de restrictions liées à la crise sanitaire. "Je ne peux qu'inciter nos concitoyens à poursuivre l'effort pour faire respecter les gestes barrières, à porter les masques alors ce qui est remarquable c'est que nous avons depuis le début du confinement autour de 1.200 verbalisations pour non respect du confinement mais pour non respect du port du masque nous en avons très très peu...", a expliqué Pierre N'Gahane. 

Des mises en demeure de grandes surfaces 

Des contrôles sont également effectués dans les grandes surfaces pour éviter les distorsions de concurrence avec les commerces fermés depuis le début du confinement, assure le préfet de la Marne. "J'en suis à deux mises en demeure pour l'instant dans le département de grandes surfaces qui ne jouent clairement pas le jeu, je n'exclue pas des fermetures administratives car il y a de la triche sur le click and collect", souligne Pierre N'Gahane. 

"Je n'exclue pas les fermetures administratives".

Le taux de contamination, il va dans le bon sens -- Pierre N'Gahane

Le préfet de la Marne a également fait un point sur la situation sanitaire dans le département : "dans la Marne les choses s'améliorent : le taux d'incidence, le taux de positivité sont en baisse très clairement depuis une semaine... maintenant il y a un décalage entre la contamination et le moment où les gens tombent malades et entrent à l'hôpital donc je ne suis pas certain que nous sommes au pic". Selon les dernières données publiées par l'Agence régionale de santé (ARS) lundi 16 novembre, le taux d'incidence est de 195,3 dans la Marne désormais. 

Le préfet de la Marne sur la situation sanitaire dans le département.

Le point au CHU de Reims

A Reims au CHU, la stagnation du nombre de nouveaux cas est constatée par le directeur général adjoint de l'établissement Frédéric Espenel mais "la situation reste tendue". 61 malades du Covid-19 sont actuellement hospitalisés au CHU de Reims et 23 personnes sont actuellement dans les services de réanimation. Le CHU de Reims a recruté une centaine de personnes fraîchement diplômées et formées aux techniques de réanimations, et des anciens professionnels de santé à la retraite sont venus prêter main forte. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess