Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Il faut quelqu'un de couillu" à la protection animale : Didier Guillaume n'est pas à la hauteur selon Mylène Demongeot

-
Par , France Bleu Mayenne

Mylène Demongeot ne mâche pas ses mots sur France Bleu Mayenne : l'actrice signe une tribune pour demander la création d'un ministère de la Protection animale, et critique le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, qui a assisté à une corrida il y a un mois.

Mylène Demongeot vit en Mayenne depuis plusieurs années.
Mylène Demongeot vit en Mayenne depuis plusieurs années. © Maxppp - LP/ Guillaume Georges

Département Mayenne, France

Des personnalités réclament la création d'un ministère de la Protection animale, dans une tribune publiée hier sur le site de Libération.  Actuellement, c'est le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, qui est en charge de la protection animale, mais il a assisté à une corrida le 14 août dernier dans les arènes de Bayonne

La corrida qui ne passe pas

"Alors que trois Français sur quatre souhaitent l'abolition de la corrida, que cette pratique est qualifiée d'acte de cruauté et de sévices graves par le code pénal, lequel l'interdit sur 90 % du territoire français et sanctionne les auteurs de cette infraction à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende, Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, assistait le 14 août à une corrida dans les arènes de Bayonne", s'indignent les signataires. "Il apparaît aujourd'hui manifeste que monsieur Didier Guillaume ne peut plus rester en charge de la protection animale. La compétence protection animale doit donc lui être retirée pour être confiée à un ministre qui en aurait la charge exclusive", estiment les défenseurs des animaux.

Il faut quelqu'un de couillu pour ne pas se faire influencer par les lobbys"

Parmi les signataires, il y a Mylène Demongeot, l'actrice qui vit en Mayenne près de Château-Gontier-sur-Mayenne depuis de nombreuses années.

"On a tous un petit peu bondi, on s'est dit "pauvre mec", il a été invité, il n'a pas osé refuser, mais je pense que ce n'est même pas ça. Si quelqu'un aime les animaux et qu'il a envie de les défendre, et s'il se fait inviter à une corrida et qu'il n'a pas les couilles de dire non, tant pis pour lui, nous ça ne nous plait pas. Donc il nous faut quelqu'un d'assez couillu, parce que les lobbys, vous avez vu la force qu'ils ont, donc résister aux lobbys c'est dur. Il faut quelqu'un de jeune, de fort, qui soit compétent, qu'il ait les yeux bien ouverts et qu'il soit lucide, et de couillu pour ne pas se faire influencer par les lobbys".

Mylène Demongeot a signé cette tribune.

"Comment peut-on gérer les sujets avec compétence, déjà un sujet c'est vachement difficile"

"Si on veut lui donner du poids, il faut lui donner de la voix. Ce n'est pas bien quand on a des tas de chapeaux et des tas de chapeaux, parce que finalement il ne se passe rien. Les ministres qui un coup sont à la santé, un coup à l’agriculture, le lendemain on va les mettre là, c'est fini ce temps-là. Il faut des gens très compétents dans leur branche, et qu'ils y restent le temps du quinquennat. Comment peut-on gérer les sujets avec compétence, déjà un sujet c'est vachement difficile".

Mylène Demongeot.

Parmi les signataires de la tribune, il y a également Anouk Aimée, Nathalie Baye, Michel Sardou, Michel Drucker, Brigitte Bardot, Pamela Anderson, Laurent Baffie, Anny Duperey, Chantal Goya, Gérard Lenorman, Nicoletta ou Matthieu Ricard.

Ainsi que l'association Stéphane-Lamart, la Fondation Brigitte Bardot ou encore l'association Anticorrida.

Choix de la station

France Bleu