Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Il faut sauver Sainte Sarah, la vedette de la SNSM du Grau-du-Roi - Port-Camargue

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La vedette de sauvetage de la SNSM Grau-du-Roi - Port-Camargue fait l'objet d'une rénovation très coûteuse. Bien plus que le devis initial (175.000 euros), plutôt proche des 300.000. Mairie, Région et simples citoyens participent au financement.

 Les bénévoles de la SNSM Grau-du-Roi - Port Camargue.
Les bénévoles de la SNSM Grau-du-Roi - Port Camargue. - SNSM Grau-du-Roi

Le Grau-du-Roi, France

La Sainte Sarah, "seule ambulance de la mer du Gard", selon Philippe Grau, le président de la SNSM (société nationale de sauvetage en mer) est "à l'agonie". Depuis septembre dernier, elle est en réfection à Frontignan (Hérault). Normal, pour une vedette de sauvetage qui affiche 16 printemps. Là ou le "mat" blesse, c'est la facture. Estimée à 175.000 euros, on risque fort d'atteindre les 300.000 euros. 

La mairie du Grau-du-Roi y a été de son écot, la région Occitanie, la SNSM locale et nationale également. Seul le Département du Gard semble faire la sourde oreille.

"Que Sainte Sarah soit à l'agonie, cela n'a pas l'air de déranger les élus du Gard."

Récemment, les élus du Conseil départemental se sont félicités, lors du salon nautique de Port-Camargue, "d'avoir un port, le premier port de plaisance de France et d'Europe" (5.000 anneaux). "Mais que Sainte Sarah risque de rester en cale sèche, dit Philippe Grau, le patron de la SNSM, ne les dérange pas". 

Pour le moment, la participation du Département au financement des travaux ,qui doivent s'achever en avril prochain, n'a pas reçu de réponse. "Le Conseil départemental du Gard nous adresse une fin de non recevoir officieuse" conclut Philippe Grau, tempérant de beaucoup sa "colère".

Un port de pêche et de plaisance sans vedette de sauvetage, c'est "inconcevable"

La station de sauvetage du Grau-du-Roi - Port-Camargue, une des premières de France, a effectué une centaine de missions en 2019, avec 53 sorties de sauvetage, essentiellement des avaries ou des échouages, une vingtaine de dispersions de cendres ou d'encadrement de manifestations maritimes. 

Ils sont 33 bénévoles à assurer ces missions sur tout le littoral de la Camargue et le golfe du Lion. Tous ne comprennent pas ces incertitudes sur le financement et s'inquiètent "d'une future saison estivale sans bateau de secours".

Appels aux dons pour sauver Sainte Sarah... et peut-être des vies

Les particuliers et les entreprises peuvent soutenir la SNSM. Les dons (déduction fiscale à la clef) peuvent être adressés au Quai de l’Escale, 30240 Le Grau-du-Roi. Il y a aussi la page Facebook sncmportcamargue

Nous avons pu croiser dans les locaux de la SNSM Grau-du-Roi - Port-Camargue, des citoyens lambda venu contribuer à l'effort collectif. "Je suis un capitaine au long cours à la retraite, dit ce Suisse qui a une maison sur place. On ne sait jamais, je peux avoir besoin d'eux et ils vous sauvent gratuitement".

Une saison estivale sans vedette, inconcevable. - Aucun(e)
Une saison estivale sans vedette, inconcevable. - SNCM Grau-du-Roi
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu