Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il faut vanter notre cadre de vie" : l'agence d'attractivité de l'Indre sera au salon de l'agriculture

-
Par , , France Bleu Berry

Le département de l'Indre se prépare déjà au Salon de l'agriculture, qui aura lieu du 22 février au 1er mars à Paris. L'agence d'attractivité compte bien séduire des actifs, des touristes et des médecins.

Christophe Dupas, directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre
Christophe Dupas, directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre © Radio France - Gaëlle Fontenit

L'agence d'attractivité de l'Indre se prépare déjà pour le salon de l'agriculture. Il aura lieu à Paris, du 22 février au 1er mars. Mais c'est la journée du vendredi 28 février qui est la plus intéressante : le département de l'Indre sera à l'honneur du stand de la région Centre-Val de Loire. Le salon de l'agriculture, ça n'est pas qu'une occasion pour se prendre en photo à côté des vaches. C'est aussi le moment de faire la promotion d'un territoire. "Notre agence aura un stand d'exposants. L'objectif est d'affirmer notre image sur l'échiquier national. C'est l'un des écueils que l'on a. On a du mal à cerner, à positionner géographiquement notre territoire", constate Christophe Dupas, directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre, invité de France Bleu Berry ce lundi.

ÉCOUTEZ | Christophe Dupas, directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre

Il faut attirer des actifs, des habitants, des professionnels de santé, des touristes. Pour mettre toutes les chances de notre côté, on convie ces gens sur nos stands

Christophe Dupas insiste : la nécessité est de montrer que l'Indre est un département avec de nombreux atouts. Il peut séduire aussi les jeunes actifs. "On peut se mettre au vert sans sacrifier sa carrière. On doit vanter le cadre de vie que l'on a sur notre territoire pour inciter des personnes à changer de vie, à trouver un meilleur équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle", explique Christophe Dupas.

Chaque journée du salon sera consacrée à une thématique, par exemple les questions de santé et d'accès aux soins. "Pour sortir du lot, on a créé des thématiques sur les neufs jours de la durée du salon. Il faut qu'on parle de notre territoire. Ça coûte cher, très sincèrement. On va être sur une opération comprise entre 60 000 et 80 000 euros", conclut Christophe Dupas, directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess