Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Il marche pour sensibiliser au suicide des agriculteurs

lundi 8 octobre 2018 à 3:02 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Depuis son départ du Lot-et-Garonne le 23 septembre, il marche sur les routes pour sensibiliser le grand public au suicide des agriculteurs. Bâton de pèlerin en main, Patrick Maurin vient d'arriver en Loire-Atlantique. Officiellement, un agriculteur se suicide tous les deux jours en France.

Patrick Maurin espère sensibiliser le grand public
Patrick Maurin espère sensibiliser le grand public © Radio France - Anne Patinec

Pays de la Loire, France

Vous l'avez peut-être croisé ces derniers jours marchant le long des routes de notre région, cet homme vêtu d'un blouson rouge, béret sur la tête et bâton de pèlerin en main. Il s'appelle Patrick Maurin, 65 ans, il est conseiller municipal de Marmande dans le Lot-et-Garonne. Depuis le 23 septembre, il a entamé une marche citoyenne pour sensibiliser au problème du suicide des agriculteurs. En 22 étapes depuis son village natal de Gontaud-de-Nogaret, il doit parcourir 540 kilomètres jusqu'à Sainte-Anne-d'Auray dans le Morbihan où il est attendu dimanche  prochain. Le soir, il est souvent hébergé chez des agriculteurs.

Sensibiliser le grand public

La pluie et le vent n'ont pas eu raison de la détermination de Patrick Maurin. Ce dimanche, seul sur la D 178, il continue à avancer. Ce qui l'a décidé à faire cette marche, c'est le souvenir de son ami d'enfance du Lot-et-Garonne qui s'est suicidé il y a une dizaine d'années, comme une dizaine d'autres agriculteurs de ce petit village. Depuis le début de sa marche, Patrick Maurin ne cesse de croiser des agriculteurs en difficulté ou des proches de certains qui ont mis fin à leurs jours. Un sujet souvent tabou. Officiellement, un paysan se suicide tous les deux jours en France, mais les chiffres seraient supérieurs. 

Des cas d'agriculteurs qui ont mis fin à leurs jours, je pourrais vous en citer beaucoup. Je veux sensibiliser monsieur tout-le-monde, dire aux Français qu'il faut acheter les produits locaux de nos agriculteurs" - Patrick Maurin

Patrick Maurin marche environ 25 km par jour - Radio France
Patrick Maurin marche environ 25 km par jour © Radio France - Anne Patinec

Lui-même petit fils d'agriculteur, il veut sensibiliser le grand public.  Il espère aussi interpeller le Ministre de l'agriculture. Le marcheur est attendu dimanche à Sainte-Anne-d'Auray (Morbihan) où est célébrée une messe en mémoire des agriculteurs qui se sont suicidés.