Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Recensement : il n'y a jamais eu autant d'habitants dans les Pyrénées-Orientales

-
Par , France Bleu Roussillon

Selon les derniers chiffres de l'Insee, la population officielle du département s'élève désormais à 476.357 habitants.

Plage de Canet-en-Roussillon
Plage de Canet-en-Roussillon © Maxppp - HARRY JORDAN

Année après année, la population des Pyrénées-Orientales n'en finit plus de grossir.  Selon les chiffres que vient de dévoiler l’Insee, le département a gagné près de 3.000 habitants (+0,6 %) chaque année entre 2013 et 2018, pour atteindre les 476.357. Dans la Région Occitanie, seuls trois départements connaissent une progression plus importante : l'Hérault  (+1,2%), la Haute-Garonne (+1,2%) et le Tarn-et-Garonne (+0,7%)

Paradoxalement, cette croissance ne bénéficie pas à Perpignan, la ville-préfecture, qui continue de perdre des habitants et repasse sous la barre des 120.000. A l'inverse, les communes de la communauté urbaine connaissent pour la plupart une progression importante. 

Top 20 des communes les plus peuplées

  1. Perpignan – 119.188 habitants (-0,3 % en moyenne annuelle depuis 5 ans)
  2. Canet – 12.186 (-0,4 %)
  3. Saint-Estève – 11.697 (-0,3 %)
  4. Saint-Cyprien – 10.844 (+0,2%)
  5. Argelès-sur-Mer – 10.366 (+0,9%)
  6. Cabestany – 10.235 (+1,3%)
  7. Saint-Laurent de la Salanque – 10.158 (+0,6%)
  8. Pia – 9.228 (+2,2%)
  9. Elne – 9.103 (+1,5 %)
  10. Rivesaltes – 8.756 (+0,8%)
  11. Céret – 7.821 (+0,4 %)
  12. Thuir – 7.792 (+1,2 %)
  13. Le Soler – 7.753 (+1,2 %)
  14. Bompas – 7310 (+0,7 %)
  15. Toulouges – 7.036 (+1,5 %)
  16. Canohès – 6199 (+4,8 % )
  17. Prades – 6.063 (+0,8 %)
  18. Le Barcarès -5.885 (+7,8 %)
  19. Ille-sur-Têt – 5.436 (+0,1 %)
  20. Le Boulou – 5.396 (-0,6 %)

A l'autre bout du classement, 20 communes comptent moins de 50 habitants. Elles se situent pour la plupart en Conflent et en Fenouillèdes. Et la Vallée des Garrotxes est particulièrement bien représentée...

Top 20 des communes les moins peuplées

  1. Caudiés de Conflent – 17 (+1,2 % en moyenne annuelle depuis 5 ans)
  2. Sansa - 20 (-6,5 %)
  3. Oreilla - 24 (+13 %)
  4. Canaveilles – 25 (-11,5 %)
  5. Gloriane – 25 (+5,6 %)
  6. Vira - 26 (-2,2 %)
  7. Railleu - 29 (+2,2 %)
  8. Mantet – 30 ( -1,3 %)
  9. Valmanya - 34 (-3,7 %)
  10. Ayguatébia – 37 (-4,3 %)
  11. Souanyas - 37 (-4,3 %)
  12. Campoussy – 38 (-2,9 %)
  13. Thues – 39 (+4 %)
  14. Valcebollère - 40 (-2,3 %)
  15. Casefabre – 40 (-0,5 %)
  16. Fosse – 41 (+1 %)
  17. Pézilla de Conflent - 43 (-4,8 %)
  18. Jujols – 44 (-0,9 %)
  19. Tarerach – 45 (-3,9 %)
  20. Prunet-et-Belpuig - 49 (-1,6 %)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess