Société

"Il n'y aura pas de changement des rythmes scolaires pendant l'année" JM Milville, inspecteur d'académie de la Sarthe

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine vendredi 1 septembre 2017 à 11:45

La rentrée des classes 2017
La rentrée des classes 2017 © Maxppp - Pierre HECKLER

INTERVIEW : Jean-Marc Milville, l'inspecteur d'académie de la Sarthe est notre invité à quelques jours de la rentrée des classes.

Nouveau changement des rythmes scolaires, réforme pour les classes de CP, calendrier des vacances. Tour d'horizon de la rentrée avec Jean-Marc Milville, l'inspecteur d'académie de la Sarthe.

La semaine de quatre jours

57 communes repassent à la semaine de quatre jours en Sarthe. "On a travaillé en très bonne intelligence avec les communes, les conseils d'école. Il a fallu aussi réaménager les transports scolaires afin que tout se passe au mieux. Ça fait 57 communes, pour la plupart en zone rurale, et cela concerne 11% des élèves du département. Les changements ne pourront pas se faire en cours d'année. S'il y a d'autres changements, il seront effectifs pour la rentrée suivante 2018/2019.

Jean-Marc Milville, l'inspecteur d'académie de la Sarthe - Radio France
Jean-Marc Milville, l'inspecteur d'académie de la Sarthe © Radio France - Christelle Caillot

La réforme sur les aménagements des classes de CP

"Le ministre a dit qu'il fallait dédoubler les classes en REP+, ce qui veut dire qu'il peut y avoir 12 ou 13 élèves dans un CP" souligne Jean-Marc Milville, l'inspecteur d'académie de la Sarthe. "L'important, c'est qu'il y ait des effectifs très réduits de manière à favoriser l'apprentissage de ces élèves. En Sarthe, cela concerne 18 classes".

Seule la ville du Mans, dans le quartier des Sablons est concernée par ces aménagements.

Le calendrier des vacances scolaires

En 2018, les enfants de la Sarthe reprendront les cours le lundi 7 mai après les vacances de Pâques avec un semaine un peu spéciale puisque le mardi sera férié, le mercredi travaillé ou pas selon les rythmes des écoles, et on arrive au jeudi de l'ascension. Pour Jean-Marc Milville, l'inspecteur d'académie de la Sarthe : "le cabinet du ministre a été alerté, il m'a été répondu que il notait bien ma demande, mais qu'actuellement, ils avaient d'autres priorités. Je ne doute pas que nous aurons une réponse le plus rapidement possible sur ce calendrier. Je ne suis pas sûr qu'il y ait une évolution possible. La vraie problématique, c'est qu'on risque d'avoir dans cette période, qui est une période intense, trois semaines de vacances en continue".

Interview de Jean-Marc Milville, inspecteur d'académie de la Sarthe