Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de fête du mimosa en février prochain à Roquebrun

-
Par , France Bleu Hérault

Il n'y aura pas de fête du mimosa en février prochain à Roquebrun (Hérault). Cette fête attire pourtant beaucoup de monde, mais les organisateurs ont tous plus de 70 ans et personne ne prend la relève.

La fête du mimosa de Roquebrun
La fête du mimosa de Roquebrun © Maxppp - Olivier GOT

Les organisateurs de la fête du mimosa à Roquebrun à l'ouest de l'Hérault ont décidé de suspendre la prochaine édition. Cet événement très populaire allait fêter sa 29e édition en février prochain. Quelque 7.000 à 8. 000 spectateurs sont venus l’an passé assister au défilé des chars aux couleurs du mimosa dans ce village de 600 habitants.

"On est au bout du rouleau, il faut savoir que cette journée de défilé nécessite trois mois de préparation." (Jean-Pierre Obertelli, président de l’association)

Jean-Pierre Obertelli, le président de l’association en appelle à la relève

La préparation de la fête demande beaucoup d’investissements et avec des recettes en baisse, des contraintes de sécurité plus lourdes mais surtout des bénévoles vieillissants, l'association en appelle à la relève. "La moyenne d’âge des adhérents est de 70 ans. Nous aurions 10 ans de moins, on aurait pu continuer mais là, c’est difficile", explique Jean-Pierre Obertelli, le président de association. 

L’association se donne une année de réflexion

"J'espère que ce ne sera qu'une année, réagit Francine Marty, la maire de Roquebrun, qui a présidé l'association pendant six ans. Cette fête avait des retombées économiques pour les commerçants du village, pour le jardin méditerranéen. 

La maire ajoute que cette fête est un lien social : "La préparation des chars permet aux participants de se retrouver, à raison de deux soirs par semaine à partir du mois d'octobre."

Francine Marty, la maire de Roquebrun regrette que la fête du mimosa ne puisse avoir lieu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu