Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il ne faut pas faire de copier-coller entre la France et les Etats-Unis" assure le député Hervé Berville

Alors que les manifestations se poursuivent en France et dans le monde contre le racisme et les violences policières, Hervé Berville, député LREM de la deuxième circonscription des Côtes-d'Armor s'est exprimé ce lundi 8 juin sur France Bleu Armorique.

Le député Hervé Berville ne veut pas d'un copier-coller entre les Etats-Unis et la France. (Archives)
Le député Hervé Berville ne veut pas d'un copier-coller entre les Etats-Unis et la France. (Archives) © Maxppp - Maxppp

Alors que la mort de l'afro-américain George Floyd aux mains d'un policier secoue les Etats-Unis depuis plus d'une dizaine de jours, en France les manifestations se multiplient pour dénoncer les violences policières. Un rassemblement a eu lieu à Rennes ce samedi 6 juin. 

Dans les médias, artistes et politiques prennent la parole pour dénoncer le racisme en France. Né au Rwanda, Hervé Berville est arrivé en France à l'âge de quatre ans. Ce diplômé d'histoire économique a été élu député de la majorité présidentielle de la deuxième circonscription des Côtes-d'Armor en 2017.

Ce combat pour l'égalité n'est jamais terminé.

Invité de France Bleu Armorique ce lundi 8 juin, l'élu a d'abord tenu à faire une mise au point sur le débat actuel. "Nous sommes tous profondément émus d'avoir vu cette vidéo aux Etats-Unis et elle nous invite à nous interroger, tous, partout dans le monde, sur ce combat pour l’égalité qui n'est jamais terminé." Mais le député LREM ajoute : "Il ne faut pas faire un copier-coller de la situation entre les Etats-Unis et la France. Le faire ce serait avoir de mauvaises solutions sur le sujet du racisme et de l'égalité en France."

Comme d'autres, Hervé Berville observe les mouvements contre les discriminations qui agitent la France et le monde en ce moment. "J'entends ces cris de colère du côté de la jeunesse et en tant que politique nous devons être à l'écoute et nous devons porter ce combat partout sur le territoire."

Il faut faire attention à ne pas jeter l’opprobre.

Ce lundi, un rapport remis par le Défenseur des Droits, Jacques Toubon, dénonce une forme d'impunité dans la police face aux agents quidérogent aux règles déontologiques. "Dans mon rôle d'élu et en tant que Noir je côtoie au quotidien la police et nos concitoyens peuvent voir que l'extrême majorité de nos policiers n'est pas raciste. Une minorité fragilise l'ordre républicain. Nous devons faire en sorte que ce comportement soit combattu pour ne pas qu'il y ait une perte de confiance de la part de nos concitoyens. Il faut faire attention à ne pas jeter l’opprobre sur certains." 

Élevé dans les Côtes-d'Armor, le trentenaire assure ne pas avoir vécu personnellement de contrôle au faciès mais "il existe dans notre pays des discriminations en fonction de votre couleur, code postal ou de votre origine. Il faut lutter contre les discriminations."

C'est à chacun de prendre part  à ce combat.

Quant au silence du Président de la République depuis le début des manifestations aux Etats-Unis et en France, Hervé Berville n'a pas de réponse à apporter. "Je ne suis pas son porte-parole. Il s'est exprimé longuement et de nombreuses fois sur ces questions. C'est à chacun de prendre part à ce combat pour l'égalité et contre la discrimination et ne pas tomber dans la caricature."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu