Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Il ne reste plus que sept communes en zone blanche dans l'Hérault

vendredi 27 octobre 2017 à 5:41 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

Selon la Fédération des Télécoms, il ne reste plus que sept communes en zone blanche de téléphone mobile : Mourèze, Saint-Privat Boisset, Montaud, Pégairolles de Buèges, Saint-Etienne de Gourgas et Le Cros . A Montaud, un pylône va prochainement être construit.

Antenne (illustration)
Antenne (illustration) © Maxppp -

Il ne reste plus que sept communes en zone blanche dans le département de l'Hérault selon la Fédération Française des Télécoms, des communes qui ne sont pas ou très mal desservies par les réseaux mobiles. Elles étaient encore 26 il y a quelques mois.

A Mourèze (dans le Clermontais), Saint-Privat (Lodévois) et Boisset (Saint-Ponais), le financement des pylônes est acté par l'Etat, les opérateurs pourront donc monter leurs antennes prochainement.

En revanche à Montaud (près de Montpellier), Pégairolles de Buèges (Pic Saint-Loup), Saint-Etienne de Gourgas (Lodévois) et Le Cros (Lodévois), aucun financement de l'Etat n'a été mis en place pour la construction d'un pylône.

A Montaud, dans la Métropole de Montpellier, le maire avait organisé une consultation populaire en 2015, 75 % des habitants étaient favorables à la construction d'une antenne, mais Orange a refusé de faire les investissements, trop lourds.

C'est donc Free qui va construire le pylône de 24 mètres de haut, en espérant que les autres opérateurs suivent pour y installer leurs antennes.

"Orange ne passe pas dans le centre du village, le réseau SFR fonctionne un peu mais on perd la communication dès qu'on bouge, les autres opérateurs sont inexistants, moi-même, je suis injoignable en mairie. On a pris le dossier en main en 2015 avec une consultation populaire, 75 % des gens sont favorables à l'antenne relais et aujourd'hui le permis de construire a été accepté pour Free" explique le maire Joël Raymond

Joël Raymond, le maire de Montaud

La construction du pylône de téléphonie devrait commencer d'ici la fin de l'année pour une mise en service courant 2018.