Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Il reste de la place pour les vacanciers au camping municipal d'Aurignac !

Par

En Haute-Garonne, un tiers du camping municipal d'Aurignac est réservé actuellement selon le gérant. En temps normal, il l'est au deux tiers. C'est une des conséquences du coronavirus : les campings impactés par la crise, désertés par certains touristes étrangers et français.

Fabrice Ramalingom, gérant du camping municipal d'Aurignac Fabrice Ramalingom, gérant du camping municipal d'Aurignac
Fabrice Ramalingom, gérant du camping municipal d'Aurignac © Radio France - Marion Aquilina

Il reste des emplacements libres pour les vacanciers au camping municipal d'Aurignac , en Haute-Garonne, près de Saint-Gaudens. Les touristes étrangers ne sont pas là cette année, certains Français non plus. Seulement un tiers du camping est réservé. La faute au coronavirus.

Publicité
Logo France Bleu

Fabrice Ramalingom est le gérant du camping municipal d'Aurignac. Il fait le bilan en cette fin du mois de juillet : "La saison, c'est du 15 juillet au 15 août. Normalement à cette période, je suis à deux tiers de remplissage, là, je suis à un tiers." Sauf qu'un tiers de remplissage, "ça ne suffit pas pour gagner des sous, ça couvre à peine les charges. Par exemple, aujourd'hui, j'ai un mobil-home qui est vide, ça n'est jamais arrivé." 

loading
Après la partie de pétanque, le déjeuner entre les vacanciers au camping d'Aurignac © Radio France - Marion Aquilina

Sur place, l'ambiance est calme. Certains enfants comme Kibann ont bien remarqué qu'il y avait moins de campeurs que les années précédentes : "C'était mieux quand il y avait tout le monde parce qu'on faisait un peu plus la fête !" Évidemment, ça n'empêche pas les jeunes et moins jeunes de profiter de la piscine, surveillée cet été par Pépé Jojo. Au boulodrome, Yanis, un adolescent qui passe une partie de ses vacances au camping, est ravi de pouvoir jouer à la pétanque "parce que cette année il y a moins d'adultes" selon lui. Mais certains adultes sont tout de même fidèles au rendez-vous. Aurélie, originaire de Rennes, vient chaque année au camping d'Aurignac où toute sa famille se réunit : "C'est vraiment enrichissant, c'est un camping où on partage, on se mélange entre les campeurs et la famille, et où on fait de belles rencontres chaque année, donc on aura rencontré moins de monde que les autres années."

Si on voit le verre à moitié plein, ce camping moins rempli permet surtout d'avoir plus de disponibilités pour les touristes qui arrivent à l'improviste au fil de l'été. Au camping municipal d'Aurignac, le gérant insuffle bonne humeur, partage et philosophie. "Je le prends du bon côté, je n'ai pas envie de développer un ulcère à l'estomac" sourit Fabrice Ramalingom qui espère que le mois d'août sera à la hauteur d'un mois d'août classique. D'après la fédération hôtellerie de plein air, cette année on enregistrait en Occitanie une baisse de fréquentation de 90% pour les Anglais, 60% pour les Hollandais, en sachant que la moitié de la clientèle des campings sont des étrangers.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu