Infos

PHOTOS - Il a tout perdu dans l'incendie des Pennes-Mirabeau et lance un appel à la générosité

Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu mardi 30 août 2016 à 17:48

Le feu a tout ravagé. Il ne reste rien de la modeste maison de Nor-edine aux Pennes-Mirabeau
Le feu a tout ravagé. Il ne reste rien de la modeste maison de Nor-edine aux Pennes-Mirabeau © Radio France - Tony Selliez

Début août, un incendie extrêmement violent a frappé les Bouches-du-Rhône. Près d'un mois après le drame, un homme d'un soixantaine d'années vit sur son terrain, dans une tente, sans électricité. Il a tout perdu. Sa maison était située au pied des pins.

Il a tout perdu avec l'incendie qui a frappé Les Pennes-Mirabeau, aux portes de Marseille. Nor-edine Zergua, la soixantaine, garde pourtant le sourire. Mais devant ses yeux, il y a un paysage lunaire.

Un terrain acheté en 2001

Sa maison a été entièrement détruite. Il ne lui reste rien. Lave-linge, frigo, meubles... Tout a brûlé. Il est complètement démuni.

"Je suis parti en courant. Quand je suis revenu, j'ai vu les dégâts. Je n'ai plus rien, mais ça va, il n'y a pas de souci. il faut avancer, pas reculer. L'homme est fait pour ça : s'en sortir."

Nor-edine Zergua est électricien industriel, mais il vit désormais du RSA, depuis qu'il est en fin de droits après des soucis de santé. Avec si peu de revenus, il a appris à vivre de peu, à bricoler.

L'aide du Secours Catholique

Les deux premières nuits après l'incendie, la mairie lui a offert deux nuits d'hôtel, comme aux autres sinistrés. Puis un relogement d'urgence dans un T2. Mais il a préféré refuser et depuis, il vit dans une tente, fournie par le Secours Catholique. L'association lui a aussi donné quelques vêtements, une table, une chaise et des draps. Mais c'est désormais tout ce qu'il possède. trois semaines après l'incendie, il vient ceci dit d'emprunter de l'argent à sa famille, pour financer l'achat d'un bungalow d'occasion ; il l'a reçu ce mardi. La Fondation Emmaüs s'est également déclarée prête à l'aider, dès qu'elle a pris connaissance de sa situation via France Bleu Provence.

La mairie des Pennes-Mirabeau rencontre justement d'ici lundi 18 familles frappées par l'incendie, pour les seconder dans leurs démarches et les aider à trouver des solutions.

Si vous pouvez l'aider, le mieux est encore de le joindre par téléphone : 06.98.75.87.22

Reportage aux Pennes-Mirabeau trois semaines après l'incendie

Un paysage lunaire

Son terrain ? Entièrement ravagé par les flammes. - Radio France
Son terrain ? Entièrement ravagé par les flammes. © Radio France - Tony Selliez

Seul son drapeau tricolore a résisté aux flammes - Radio France
Seul son drapeau tricolore a résisté aux flammes © Radio France - Tony Selliez

Un paysage lunaire, bientôt un mois après l'incendie qui a frappé les Pennes-Mirabeau - Radio France
Un paysage lunaire, bientôt un mois après l'incendie qui a frappé les Pennes-Mirabeau © Radio France - Tony Selliez

Les voitures elles aussi sont complètement détruites - Radio France
Les voitures elles aussi sont complètement détruites © Radio France - Tony Selliez

Nor-edine et son fils Adam en pleins travaux au milieu du terrain sinistré - Radio France
Nor-edine et son fils Adam en pleins travaux au milieu du terrain sinistré © Radio France - Tony Selliez

Ce mardi, il a reçu ce bungalow acheté d'occasion. Nor-edine va enfin dormir ailleurs que sous une tente - Radio France
Ce mardi, il a reçu ce bungalow acheté d'occasion. Nor-edine va enfin dormir ailleurs que sous une tente © Radio France - Tony Selliez

Partager sur :