Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Il vaudrait mieux annuler complètement les écrits du brevet", estime un principal de collège de l'Eure

La canicule et le brevet : Adrien Moncomble, secrétaire départemental du syndicat des chefs d'établissement SNPDEN-UNSA dans l'Eure, explique sur France Bleu Normandie qu'il vaudrait mieux annuler les épreuves écrites, et décerner le brevet aux élèves sur la base de leur dossier scolaire.

Près de 800 000 élèves doivent passer le brevet cette année
Près de 800 000 élèves doivent passer le brevet cette année © Maxppp - Philippe Riedinger

Étrépagny, France

"A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle", ce mercredi matin sur l'antenne de France Bleu Normandie, Adrien Moncomble, principal du collège Louis Anquetin d'Etrépagny dans l'Eure, et donc délégué départemental du SPDEN-UNSA, estime que l'organisation des écrits du brevet en deux temps (lundi et mardi prochain, ou début septembre) en raison de la canicule "pose un défi logistique".

Et donc le chef d'établissement pense qu'il "vaudrait mieux se diriger vers une annulation pure et simple des épreuves écrites du brevet et décerner le brevet aux élèves après étude du bilan de leurs note dans le cycle 4 (classes de 5e, 4e et 3e) qui est en fait un bilan de compétences et de connaissances".

"Décerner le brevet sur la base du dossier scolaire"

Plus que les épreuves écrites du brevet, le principal eurois assure qu'il y a une "épreuve majeure" dans le brevet : "c'est l'examen oral, et il a déjà eu lieu dans les établissements"

Lundi, en raison de la canicule, Jean-Michel Blanquer a annoncé le décalage des épreuves du brevet, de jeudi et vendredi à lundi et mardi prochain. Et pour les élèves qui ne pourraient pas être présents la semaine prochaine, une nouvelle session est annoncée pour septembre.