Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il y a 100 ans, la catastrophe de la salle Sainte-Madeleine faisait 126 morts à Valence

Une cérémonie a lieu ce samedi pour commémorer une des plus grandes tragédies jamais connues à Valence (Drôme). Le 1er juin 1919, un mouvement de foule, lors de la projection d'un film dans la salle Sainte-Madeleine faisait des dizaines de victimes.

Une cérémonie a lieu ce 1er juin 2019, devant le monument commémorant la tragédie de la salle Sainte-Madeleine à Valence.
Une cérémonie a lieu ce 1er juin 2019, devant le monument commémorant la tragédie de la salle Sainte-Madeleine à Valence. © Radio France - Florence Gotschaux

Il y a 100 ans, 126 personnes périssaient à Valence, lors d'une projection de cinéma, organisée par l'évêque Mgr de Gibergues. 

Ce 1er juin 1919, il invite la population valentinoise à fêter Jeanne d'Arc et organise notamment la projection d'un film dans la toute nouvelle salle Sainte-Madeleine. 4.000 spectateurs prennent place dans le bâtiment qui compte un vaste parterre et plusieurs balcons.

Une fausse alerte

Au cours du film, la pellicule prend feu, comme ça arrivait souvent à l'époque. Les flammes sont immédiatement éteintes mais des spectateurs crient "Au feu ! Sauve qui peut!", et c'est la panique. Des centaines de spectateurs se précipitent vers les sorties dont les portes s'ouvrent vers l'intérieur. D'autres, à l'étage, se ruent dans les escaliers, certains se défenestrent. 

Un immense mouvement de foule qui fait 126 morts dont une centaine d'enfants.

126 personnes sont mortes dans la tragédie de la salle Sainte-Madeleine à Valence, le 1er juin 1919.
126 personnes sont mortes dans la tragédie de la salle Sainte-Madeleine à Valence, le 1er juin 1919. © Radio France - Florence Gotschaux

Une tragédie familiale

Parmi les victimes, André Sourbier, 6 ans, le jeune frère de la mère de Monique Vallat. Cette Valentinoise de 89 ans se souvient du récit qu'en a fait sa mère. 

Monique Vallat garde une photo du petit frère de sa mère, mort dans la tragédie de la salle Sainte-Madeleine qui a fait 126 morts à Valence le 1er juin 1919.
Monique Vallat garde une photo du petit frère de sa mère, mort dans la tragédie de la salle Sainte-Madeleine qui a fait 126 morts à Valence le 1er juin 1919. © Radio France - Florence Gotschaux

Monique Vallat se souvient du récit du drame qu'en a fait sa mère.

"Ça a été la panique, tout le monde s'est précipité vers la sortie dont les portes s'ouvraient vers l'intérieur. Les gens sont tombés. Le petit frère de maman a reçu un talon de femme sur la tempe, il est mort sur le coup".

Le petit frère de la mère de Monique Vallat est mort piétiné dans la salle Sainte-Madeleine, le 1er juin 1919.
Le petit frère de la mère de Monique Vallat est mort piétiné dans la salle Sainte-Madeleine, le 1er juin 1919. © Radio France - Florence Gotschaux

Une cérémonie a lieu ce samedi matin à 11 heures devant le monument commémorant la catastrophe de la salle de la Sainte-Madeleine, dans le cimetière de Valence. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess