Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grenoble : la publicité maintenue aux abribus Decaux jusqu'en 2031

dimanche 10 février 2019 à 5:01 Par Najat Essadouki, France Bleu Isère

Grenoble sans publicité? Ce n'est pas encore pour tout de suite. L’afficheur JC Decaux vient de conclure un nouveau contrat avec le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération grenobloise (SMTC). Decaux pourra continuer à apposer ses publicités sur les abribus jusqu’en 2031.

Un arrêt de Tram à Grenoble
Un arrêt de Tram à Grenoble © Maxppp - VILLALON RICHARD

Grenoble, France

La publicité est loin d'avoir disparue de Grenoble. En 2014, la décision avait fait grand bruit. La ville de Grenoble n’avait pas renouvelé son contrat avec la société JC Decaux. 326 panneaux publicitaires avaient été démontés dans les rues de la commune. À l'exception de ceux présents aux arrêts de tramway et de bus. Le contrat avec le syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération grenobloise (SMTC) et Decaux signé en 2004 a pris fin en 2018 et vient d'être renouvelé jusqu'en 2031. La publicité ne va donc pas disparaître des abribus mais elle sera "drastiquement réduite" promet le président du SMTC. 

"Il y aura toujours  de la publicité sur les abribus, reconnait le président du SMTC mais elle sera beaucoup moins présente, promet Yann Mongaburu. "Dès le moins de juin toutes les "sucettes" Decaux, qui restent dans l'agglomération grenobloise, seront enlevées". La publicité sur les abribus sera également réduite affirme l'élu : "360 panneaux publicitaires seront supprimés dans les abribus ou de Tram par rapport à la situation que nous connaissons aujourd'hui."

50% de l'espace publicitaire réservé aux commerçants locaux

Pour Yann Mongaburu, il n'est pas question de revenir en arrière. "Nous nous engageons à la réduction de la publicité et à _l'augmentation des lieux d'information culturelle_, de mobilité, associatifs. Et puis nous avons aussi envie d'aller plus loin, nous avons inséré une clause pour que 50% des publicités qui resteront sur les abribus soient réservés au commerçant locaux." 

La nouveau contrat avec l’afficheur a été voté à l’unanimité par le SMTC. Ce contrat prévoit de l’introduction de bois local dans les abris. Par souci d'économie d'énergie, l’éclairage va être diminué une première fois à partir de 18 heures, puis une seconde fois dès 22 heures.