Société

Il y a un an... la crue de l'Agly

Par Martin Cotta, France Bleu Roussillon jeudi 6 mars 2014 à 7:00

L'Agly en crue à Rivesaltes
L'Agly en crue à Rivesaltes © Maxppp

Le 6 mars 2013, une brèche dans la digue de l'Agly provoquait d'importantes coulées d'eau, inondant des communes, des exploitations agricoles et des entreprises. Un an après, les souvenirs restent et toutes les leçons de cette catastrophe ne sont pas encore tirées.

C'était une journée normale pour Céline, éleveuse de chiens à Pia. Elle habite toujours à 500 mètres de la partie de la digue qui a cédé. Il y avait bien un brin de pluie, mais rien de méchant. "On entendait quand même l'Agly gronder " concède-t-elle. "Et puis au bout d'un quart d'heure, j'ai entendu ma fille crier "maman, maman" et là, j'ai vu une vague de 40 à 60 centimètres d'eau arriver avec de la boue, des branches. A partir de là, ça été l'enfer " termine t-elle.

Les souvenirs sont encore douloureux pour cette propriétaire, mais la femme a pu reconstruire son élevage. Coût total des travaux : 120 000 euros. 72 000 en fait, car son assurance en a remboursé une partie. Céline Henri a aussi perdu 17 chiens dont neuf sont encore portés disparus.

Céline paie encore les conséquences de la crue de l'Agly

Non loin de là, près de la chapelle de la Salut, Jean Coma tient une jardinerie qui, le 6 mars 2013, a du fermer pendant près d'une semaine car tout le magasin a été inondé. "Les rayons, des pots de fleurs, des plantes, des sacs de terreau engloutis sous 50 centimètres d'eau ". Le chiffre d'affaires de Jean Coma a évidemment baissé et les dégâts ont été estimés à 350 000 euros. "Et je ne suis pas sûr d'être en sécurité encore aujourd'hu i" s'inquiète t-il.

Une brèche dans la digue au bord de l'Agly, à Pia - Aucun(e)
Une brèche dans la digue au bord de l'Agly, à Pia

Les travaux n'ont toujours pas commencé

Dire que toutes les leçons de la crue de l'Agly ont été tirées, serait mentir. Il est vrai que des travaux de sécurisation d'urgence ont commencé tout de suite après la catastrophe. Des travaux sur deux kilomètres de digue qui ont coûté plus de quatre millions d'euros dont un million consacré rien qu'à la brèche.

Mais ces travaux ne sont que temporaires, et la digue ne tiendra pas éternellement en l'état. L'inquiétant dans cette histoire c'est que le renforcement des berges de l'Agly ne sera effectif qu'en 2020 ! Actuellement, le Conseil Général lance des études d'impact sur la zone de Pia et ses alentours pour mettre en place les travaux les plus efficaces possibles.

"On est pas encore protégé, c'est inquiétant !"