Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ile d'Aix : l'association Sauvons le Phare bientôt dissoute

vendredi 7 août 2015 à 15:18 Par Margot Delpierre, France Bleu La Rochelle

Des habitants de l'île d'Aix ont créé en mars 2013 l'association Sauvons le Phare pour rénover le phare à deux tours. Mission accomplie : le phare a été remis en service en janvier 2014 car l'Etat a payé tous les travaux. L'association doit être dissoute le 16 août prochain.

C'est l'un des deux phares à deux tours de France.** Construit en 1889, le phare de l'île d'Aix, en Charente-Maritime, a bien failli disparaître. Mais en mars 2013, les habitants se sont battus pour que des rénovations soit faites. Ils ont créé une association appelée Sauvons le Phare. Résultat : ils ont même récolté 16 100 €** , des dons de dix euros en moyenne, de la part des 550 adhérents.

Au total le devis des travaux s'élevait à 270 000 €. Une somme payée entièrement par l'Etat, qui n'a pas souhaité utiliser les fonds récoltés par l'association. Le 31 janvier 2014, le phare était enfin remis en service.

La cagnotte pourrait servir à sauver des phares bretons

Aujourd'hui, le phare est sauvé : l'association a rempli sa mission. Elle n'a donc plus de raison d'exister. Evelyne Minet, présidente de Sauvons le Phare donne rendez-vous aux adhérents "le dimanche 16 août, à 15h30, près du club nautique de l'île d'Aix" pour une dernière assemblée générale.

Elle ajoute : "Si les donateurs veulent être remboursés de leurs dons, on les rembourse. Mais la majorité ne veulent pas être remboursés, ils sont plutôt d'accord de donner l'argent à la Société nationale pour le patrimoine des phares et balises ." Il se pourrait donc que les 16 100 € servent à "sauver d'autres phares" , notamment en Bretagne , comme celui de la Jument.

Evelyne Minet aurait aimé ouvrir un véritable musée pédagogique, à destination des enfants avec cet argent. Mais selon elle, "il n'y a plus d'argent dans les caisses de la région, ni dans les caisses de la mairie. Et nous, on n'en a pas assez pour ouvrir un musée" .

> Pour en savoir plus rendez-vous à l'assemblée générale de Sauvons le Phare, le dimanche 16 août, à 15h30, au club nautique de l'île d'Aix.