Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Île-de-France : 422 places d'hébergements supplémentaires pour les SDF face à la vague de froid

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

287 places d'hébergement d'urgence supplémentaires sont ouvertes ce lundi soir par la préfecture d'Île-de-France face à la vague de froid. 135 autres devraient ouvrir ce mardi pour accueillir les sans-abris.

422 places d'hébergements supplémentaires doivent ouvrir d'ici mardi soir
422 places d'hébergements supplémentaires doivent ouvrir d'ici mardi soir © Maxppp - Arnaud Journois

La préfecture d'Île-de-France se mobilise face à la vague de froid qui s'abat sur la région cette semaine pour venir en aide aux sans-abris. Dès ce lundi soir, 287 places supplémentaires sont ouvertes, dont 169 à Paris. D'ici mardi soir, 135 lits supplémentaires seront aussi mis à disposition. 

Ce sont 422 places supplémentaires qui doivent donc être rajoutées d'ici ce mardi soir dans toute l'Île-de-France. Depuis le mois d'octobre, 5189 places hivernales avaient déjà été ouvertes. Plus de 136.000 hébergements d'urgence sont ouverts chaque nuit dans la Région au total. Le dispositif pourra monter en puissance si besoin, précise la préfecture. 

Horaires étendus pour les accueils

Certains départements ont par ailleurs étendus les horaires d'accueil de jour dès ce lundi, comme la Seine-Saint-Denis : un lieu supplémentaire a d'ailleurs été ouvert. Une trentaine de lits supplémentaires ont pu être mobilisés dès ce lundi soir selon nos informations, et d'autres devraient l'être demain. 

Même chose dans les Yvelines où la halte de nuit fonctionne cette semaine 24 heures sur 24, avec dix lits supplémentaires, a indiqué la préfecture à France Bleu Paris. Les accueils de jour ouvrent aussi plus longuement et les maraudes sont quant à elles rallongées (jusqu'à 5 heures du matin au lieu d'1 heure) et plus nombreuses. 

Le plan Grand Froid réclamé par la mairie de Paris

L'adjointe à la mairie de Paris en charge des solidarités appelle de son côté la préfecture à déclencher le "plan Grand Froid", pour permettre la réquisition de nouveaux locaux. "Le service public de la ville est prêt, il faut juste que l'Etat appuie sur le bouton de la réquisition des lieux et de nos équipes, lance Léa Filoche. On peut imaginer que l'Etat utilise les hôtels vides, la moitié n'ont pas rouvert à Paris donc il y a de la place. On a aussi, au pire, les halles d'exposition ou les salles de congrès qui sont aujourd'hui vides."

"Nous avons neuf gymnases susceptibles d'accueillir des personnes dans les conditions sanitaires adaptées, et nous en utilisons déjà un au titre de la ville", précise Léa Filoche. Des mairies d'arrondissement mettent également des salles à disposition au sein même de leurs bâtiments. 136.000 personnes sont hébergées tous les soirs actuellement en Île-de-France, dont presque 25 000 uniquement à Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess