Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ile de Sein : Marine Le Pen ne sera pas invitée aux commémorations officielles du 18 juin

Marine Le Pen pourra se rendre sur l'île de Sein, mais elle ne sera pas conviée à la commémoration officielle de l'appel du Général de Gaulle, prévue une heure avant son arrivée. Les Sénans réfléchissent à des moyens d'action pour lui signifier "qu'elle n'est pas la bienvenue".

Marine le Pen et Jordan Bardella
Marine le Pen et Jordan Bardella © Maxppp - Christophe Morin

La Préfecture du Finistère maintient les commémorations officielles sur l'île de Sein le 18 juin. Cependant, deux cérémonies vont se tenir quasiment en même temps. Une sur le continent, à la pointe de Pen-Hir, l'autre sur l'île de Sein, à 9h, une heure avant l'arrivée de Marine Le Pen, prévue vers 10h. Elle sera accompagnée d'une dizaine de parlementaires. Son voyage retour aura lieu à 16h. 

Une cérémonie organisée avant la venue de Marine Le Pen

"Nous ne pouvons pas nous opposer à sa venue", explique Didier Fouquet, le nouveau maire de la commune. "Sa présence fait que l'on nous vole notre fête sur l’île de Sein, elle récupère des symboles et des valeurs", regrette-t-il. C'est pourquoi une première cérémonie aura lieu à 9h devant le monument aux morts avec une délégation d'une dizaine de personnes. 

Parmi eux, des représentants de la Préfecture, de la Préfecture maritime avec quelques parlementaires. "Quand madame Le Pen arrivera, la cérémonie officielle sera terminée", conclut-il. La mairie ne souhaite pas s'associer à la démarche de la cheffe du Rassemblement National (RN). 

Des idées pour perturber sa venue

Les Sénans, indépendamment des services de la mairie, réfléchissent à des moyens d'actions pour perturber la venue de Marine Le Pen. Certains aimeraient emballer le monuments aux morts pour qu'il ne soit pas visible. D'autres voudraient faire "île morte" en restant chez eux lors de sa visite. Quelques-uns ont même émis le souhait de l'empêcher de débarquer.  Des décisions devraient être prises ce mercredi. 

"Les Sénans sont choqués et ne comprennent pas. Ils sont tristes pour la mémoire du Général", déclare l'élu insulaire. Lui ne sera pas présent sur l'île le 18 juin. Il est invité au mont Valérien (Hauts-de-Seine), le même jour, étant donné que sa commune est l'une des cinq municipalités nommées "compagnons de la Libération". Didier Fouquet aurait préféré rester sur l'île pour gérer la crise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess